mercredi 17 mai 2017

Pensée impure

Partager

- Grands dieux, mais comment se fait-il qu'ils ont réussi leur secondaire ? soupirai-je en corrigeant.

- Justement, ils n'ont pas réussi.  On les a fait passer.


Parfois, je déteste ce collègue.

5 commentaires:

Le professeur masqué a dit...

Je em fais régulièrement le même commentaire quant au français. Mais quand je dis cela, on m'accuse de critiquerlal compétence des collègues du primaire.

Charles Nadeau a dit...

Corrige l'erreur historique, donne-leur la note qu'ils méritent réellement.

Le professeur masqué a dit...

Pour ensuite avoir les parents, les élèves ou les autorités du collège sur le dos...

ahdionne a dit...

De mon côté, j'aurais répondu ceci : « Ils ont réussi, mais cette réussite n'était que leur seule motivation. À délaisser l'apprentissage au profit de la réussite, on crée des accrocs au 60% qui ne sont curieux que par leur note. »

Missmath a dit...

Si ce marathon de correction peut finir sans que je me noie, il y a tant à dire sur l'évaluation.