dimanche 17 octobre 2010

1/2 + 1/4 = 1/8

Partager

C'est François Guité qui citait une de ses étudiantes :

"Je croyais que j'étais intelligente, puis j'ai découvert les maths."

Hier, je discutais à l'épicerie avec une maman dont la fille est en 5e secondaire :

"Ma fille se tient avec une dizaine d'amies, eh bien elle est la seule à faire des mathématiques de cinquième secondaire. Est-ce que c'est normal ?"

Et pendant ce temps-là, je pense à l'algèbre improvisée de mes étudiants



ou à celui-là qui le plus sérieusement du monde a affirmé dans son examen que

1/2 + 1/4 = 1/8.




Flaubert disait : "Il ne sert à rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la Terre."

Il ne sert à rien de bourrer les programmes de mathématique au secondaire si les élèves perdent jusqu'au sens des opérations élémentaires.

10 commentaires:

Gaël PLANTIN a dit...

Tu devrais lire "Un" de Richard BACH, son arithmétique est tout aussi déroutante, même si, personnellement, je préfère son Messie Récalcitrant !

;o)

unautreprof a dit...

Donc si je mange la demie d'un gâteau un jour et le quart le lendemain, il m'en reste ensuite tant? Wow... j'aime cette façon très optimiste d'aborder les quantités.
(au primaire, nos fractions sont souvent abordées avec la bouffe, santé, maintenant, avec les politiques alimentaires)

Missmath a dit...

Les fractions à la Jésus.

Missmath a dit...

One de Richard Bach, disponible à la bibliothèque municipale : un beau prétexte pour aller donner la marche au chien ! Il ne me reste plus qu'à trouver du temps pour lire...

Gaël PLANTIN a dit...

Je parie que tu auras fini de le lire avant de te coucher !

Pense à emprunter aussi le Messie récalcitrant => Quand tu en seras au passage de l'effacement des nuages, tu penseras à moi qui essaie encore !

;o)))

Anonyme a dit...

Est-ce pire avec les élèves de réforme? Je remarque que mes élèves de 5e secondaire (Math TS) sont très rébarbatifs face aux fractions mais cela semble généralisé pour d'autres notions de base (par exemple, pour eux la racine carrée d'une somme est égale à la somme des racines carrées des deux termes) Je pense qu'ils n'ont pas fait assez de «drill», les notions sont vues mais elles sont effleurées faute de temps.

Missmath a dit...

J'ai dans mes classes des étudiants qui arrivent de tous les horizons (réforme, ancien programme, éducation aux adultes). Faut-il lancer la pierre à la réforme ? Je ne pense pas. Je la lancerais plutôt au besoin de certification à tout prix.

Anonyme a dit...

Et moi, je la lance à l'usage outrancier de la calculatrice! J'enseigne les maths de 3e secondaire et j'interdis son utilisation dans mes classes.Bien sûr, il y a des parents qui se plaignent car la dite machine était inscrite sur la liste des effets scolaires et donc, il FAUT bien s'en servir non? Ce n'est même pas moi qui l'ai inscrite sur cette foutue liste mais la direction des services pédagogiques qui tente par tous les moyens de me convaincre que c'est un outil "technologique et moderne" qui aiderait certainement mes élèves à mieux "réussir" le cours de maths.

N'importe quoi...

Un bon logiciel pour l'étude des fonctions c'est amplement suffisant.

Anonyme a dit...

Mon collègue a déjà eu

sinx
_____ = sin
x

Trop drôle!

Missmath a dit...

Tout autant que

sin x
_________ = 6
n