lundi 18 juin 2007

Deuxième énigme de Einstein

Partager

Puisque c'est le premier jour des vacances, quoi de mieux qu'un petit jeu, une première petite énigme. Une classique. Mais j'ai lu récemment qu'il s'agissait de la deuxième énigme de Einstein.

Einstein, poseur d'énigmes...

Cela me rappelle une conversation surréaliste que j'ai eu lors d'un barbecue de saucisses organisé par le département de physique de l'Université d'Ottawa. C'était au temps où j'étais jeune et jolie, il y a mille ans. Lors de cet événement, un vieux professeur aux cheveux mauves, directeur de thèse de mon ami Charles, me disait qu'il contestait les résultats de Einstein, que celui-ci n'était de toute façon pas un vrai physicien, qu'il n'était rien de plus qu'un grand mathématicien. Ces chers physiciens, de véritables sacs à blagues.

Mais revenons à nos moutons... ou plutôt à notre éléphant.

Un producteur de cacaouètes doit livrer 3000 sacs contenant chacun 300 cacaouètes à un marché situé 1000 km plus loin. Pour s'y rendre, il charge son éléphant qui peut transporter au plus 1000 sacs. Cependant, l'animal a besoin d'énergie, aussi bouffe-t-il un sac de cacaouètes tous les kilomètres. Question quiz : Combien de cacaouètes aura-t-il à vendre lorsqu'il arrivera sur la place du marché.

(Évidemment, on suppose qu'il n'y a pas moyen de trouver d'autres nourritures pour l'éléphant sur la route.)

2 commentaires:

charlesnadeau a dit...

Il est decede il y a deux ans le professeur aux cheveux mauves. Le jour de sa fete. Je ne savais pas qu'il etait malade. Je l'ai telephone pour sa fete comme d'habitude. C'est sa femme qui a repondu qui ma dit qu'il n'etait pas la car il venait de mourir. Je me suis vraiement senti fou...

Missmath a dit...

C'est bien triste comme histoire... au moins sait-il peut-être maintenant si Einstein avait raison ou pas...

Tiens, je viens de me rappeler son nom : Paul Marmet. On peut lire son avis de décès ici : http://www.cap.ca/pic/Archives/61.4(2005)/memoriam-Marmet.pdf

Un homme fort sympatique.