mercredi 8 août 2007

Retrouver le Nord

Partager

Il est évidemment ici hors de question de parler des autres ministères que du MELS, hors de question de parler de politique. C'est parfois dommage... alors allons-y par la porte d'en arrière...

En lisant l'excellent billet de Jean Lemire, j'ai eu un grand choc cognitif : Dans le monde, il y a presque uniquement que les Canadiens qui croient que le Pôle Nord est au Canada.

Le constructivisme utilise le choc cognitif comme le catalyseur de l'apprentissage. L'idée est fort simple. D'une expérience, d'une observation, l'apprenant émet un théorème que, par analogie, on pourrait appeler une conjecture. Le rôle du prof est d'amener l'apprenant à valider ses théorèmes ou à le choquer cognitivement pour qu'il affine sa théorie.

Pour prendre un simple exemple mathématique bêbête, on pourrait imaginer un prof de maths demander à ses élèves : "Selon vous, les diagonales d'un carré se coupent-elles en leur milieu ?" Vérifiez. "Est-ce la même chose lorsque le carré devient rectangle." Vérifiez. "Voici un parallélogramme, où pensez-vous que les diagonales se couperont ?"



"En leur milieu, bravo. Que peut-on conclure de tout cela ?"

Et là, le cerveau qui aime bien généraliser émet son théorème : Les diagonales des quadrilatères se coupent en leur centre.

"Selon vous, les diagonales des quadrilatères se coupent-elles toujours en leur milieu ?"

"Oui, Madame", répond la classe en choeur.

"Bien, essayons avec un trapèze."



CHOC COGNITIF. Ce n'est donc pas vrai pour tous les quadrilatères. Est-ce vraiment correct pour tous les carrés ? Tous les rectangles ? Tous les parallélogrammes ? Ne sommes-nous pas seulement "tombés" sur des exceptions ? Et de là naît le besoin de démontrer formellement sans utiliser des cas particuliers.

Cet exemple est très scolaire, mais ce mode d'apprentissage nous est à tous naturel depuis notre tendre enfance. Regardez :



Ce petit garçon n'est pas exceptionnel : tous les enfants passent par ce stade préopératoire et répondent de la même manière à ces expériences de Piaget. Puis, en grandissant, en apprenant, en expérimentant davantage, en envoyant des lapins courir sur les bouts de bois (HA!HA!HA!), ils réaliseront que, non, les deux trajets sont de la même longueur et les lapins finiront leur course en même temps, chose qui nous paraît à nous qui avons passé ce stade maintenant évidente.

On agira de même toute notre vie.

Regardez tous ces enfants qui se laissent bercer par la magie de Noël et qui confient leur liste de cadeaux au bon vieux Père Noël. Puis un jour, le doute s'installe. Serait-il possible que le Père Noël n'existe pas ? Et c'est là que les enfants commencent subtilement à faire des tests... jusqu'à ce qu'ils aient la preuve définitive ... Enfin, il y aura bien sûr l'état transitoire : les faux pères Noël des centres commerciaux, mais le vrai Père Noël qui habite au Pôle Nord.

Au fait, vous savez quelle est l'adresse du Père Noël ?

Père Noël
Pôle Nord
CANADA

H0H 0H0

Et voilà, cette preuve devrait provoquer un choc cognitif assez grand à nos voisins russes, américains et européens pour qu'ils laissent notre grand nord tranquille.

Y a-t-il d'autres conflits internationaux que vous voulez que je vous règle ? Je pourrais vous faire ça facilement, mais, hélas, il est hors de question de parler politique sur ce blogue.

2 commentaires:

angel a dit...

Je dois avouer que je ne me suis jamais posé la question d'où se trouvait le pole nord,mais apres cette question,j'ai fait une petite recherche sur internet et voila ce que j'ai trouvé :
"L’Arctique possède deux pôles nord : le géographique et le magnétique. Le premier, le point le plus septentrional du globe, se trouve à environ 725 kilomètres au nord de l’île d’Ellesmere, dans l’océan Arctique. Il est toujours couvert de glace. Récemment, on y a vu un peu de mer libre : ce pourrait être l’indice d’un réchauffement de la planète. Le nord magnétique est situé à plus de 1 600 kilomètres au sud du pôle géographique. "
Et la je me suis sentie un peu perdue...Quel est le rapport avec le Canada ?.....

Alors j'ai poussé la recherche et voila la suite
"Pôle Nord magnétique : Le pôle Nord magnétique est l'endroit où le champ magnétique de la Terre pointe vers le bas. Il s'agit en fait du pôle Sud de l'aimant constitué par la Terre. ce pôle est en déplacement constant (environ 40 km par an) : il a franchi en 2005 la côte canadienne et il est prévu qu'il se retrouve au dessus des terres sibériennes dans environ 50 ans ;
Pôle Nord géomagnétique : C'est le lieu où converge l'ensemble des champs magnétiques terrestres en supposant que les pôles magnétiques agissent exactement comme une barre aimantée. Il est déterminé par calcul. Il suit le pôle magnétique dans ses déplacements. "

Voila on y arrive,pourquoi se battre pour savoir où est le pole nord puisque de toute facon il bouge ?

Missmath a dit...

C.Q.F.D.

Merci Angel !