mercredi 15 décembre 2010

Oui, j'ai péché

Partager

Premier examen synthèse final avec possibilité de consulter toute la toile internet.
Un examen web 1.0, c'est-à-dire droit (et même, pour un numéro, obligation) de consulter Internet, mais interdiction de publier ou d'échanger.

Les manières de tricher sont nombreuses.
Quel en est l'intérêt ?

Bien sûr, on peut vouloir tricher pour pouvoir passer le cours.
Sauf... quand la prof est assez tordue pour prouver par A plus B pendant toute la session que l'objectif de son cours n'est pas que les étudiants passent, mais que chaque étudiant développe les compétences mathématiques nécessaires pour qu'il puisse réussir ses cours de technique.

La fin des cours de maths clivage.
Le début des cours de maths vecteurs de réussite.

2 commentaires:

The Dude a dit...

Amen.

Missmath a dit...

Dans la suite du cours que j'aurai l'honneur de donner cet hiver, la chose n'est pas gagnée. Le cours (essentiellement du calcul différentiel et intégral) sera plus abstrait, moins directement rattaché à la technique (et pas du tout pour les étudiants qui ne sont pas en télécommunication). Le défi sera de taille, mais o combien passionnant.