mercredi 25 avril 2012

Ils ont voté et puis après.

Partager

'

Julien veut devenir médecin.
Julien a de quoi payer sa scolarité, toutes ses dépenses et vivre très aisément.
Julien a payé, il a donc le droit d’aller à ses cours.

Aussi quand la majorité de sa faculté a voté pour la grève générale illimitée, Julien s’est dit que c’était bien de leur affaire et qu’il allait profiter d’une semaine de congé pour réviser.  

Par contre, après trois semaines, il s’est dit que si un jour il voulait pouvoir soigner la population, il lui fallait une injonction.


Cours de chimie.  Rien à voir avec la médecine.  Le prof est nul.  Le cours est plate.
Julien échoue, mais ça ne peut pas être de sa faute : il a payé.  Alors, on le fait passer.
Plaintes, pétition, évaluation du professeur et du cours et du programme.
Le prof est renvoyé et le cours de chimie est remplacé par un autre cours, un autre cours que les étudiants jugent trop difficile que la prochaine cohorte fera supprimer.  Ils ont payé.

Sterno-cleïdo-mastoïdien, fascia lata, soléaire.
Pourquoi apprendre tous ces noms quand Google peut le faire ?
Pourquoi apprendre à poser un diagnostic quand d’excellents programmes peuvent le faire ?
Julien a payé : le client a toujours raison.

Julien peut maintenant signer m.d.  Normal qu’il soit diplômé : il a payé.

Et c’est un soir alors qu’ils faisaient le ménage de son chalet dans le Nord, que son ami Laurent a versé l’ammoniac servant à nettoyer les fenêtres dans la cuvette remplie de Javel.  Immédiatement, Laurent s’est retrouvé intoxiqué.  Bien que médecin, Julien n’a pas su quoi faire : si loin dans le bois, il n’avait pas de signal pour pouvoir googler et, parce qu'il avait payé, son diplôme, il l'avait eu au rabais.

8 commentaires:

Sonia a dit...

Que de joie de vivre sur ce blog dernièrement... On dirait un printemps parisien :-(
Bon courage pour la suite des événements estudiantins !

Blagu'cuicui a dit...

Drôle de façon de voir les choses. Pourquoi le fait de payer ses études devrait forcément dire que tu as des diplôme au rabais ? Il n'y a plus de conscience professionnelle lorsque tu paies ? Tu paies un médecin mais peut-être te donner la santé à coup sûr ? Tu paies un ophtalmologiste mais peut-il te rendre la vu ? Tu peux un vétérinaire mais peut-il ramener un animal agonisant à la vie ? Tu paies ta marchandise mais sera-t-elle de qualité ? Tu paies....

Tu paies une école privé, est-ce que cela signifie que tu es sur d'avoir le bac ? le brevet ? un diplôme ?

Un cheval de trait mis sur un champs de course ne fera jamais un pur sang !!!!

Tu paies une prestation, un cadre de travail, une équipe pédagogique, mais tu ne pourras pas t'offrir le savoir ni le diplôme !

Il y a des fois où ton blog devient cynique et je finis par ne plus savoir si tu es ironique ou si tu penses vraiment ce que tu écris.

Cordialement,

The Dude a dit...

Missmath,

vous soulevez un autre bon point. Et c'est sournois. D'une part, ça n'a pas beaucoup de poids dans tout l'argumentaire actuel du "pour ou contre ?" mais d'autre part, c'est un effet pervers inévitable (et qu'on observe déjà d'ailleurs).

Bon courage,

The Dude

Missmath a dit...

Cher Blagu'cuicui,

Un cheval de trait mis sur un champ de course pourra faire un pur sang si, contre rémunération, le juge décide des critères pour le déterminer champion.

Il est assez étonnant de te voir défendre la position de notre gouvernement alors qu'ici nous rêvons d'avoir au moins celle de ton gouvernement.

De toute façon, l'affaire a pris une toute autre dimension.

Blagu'cuicui a dit...

Missmaths,

L'avantage d'une course est que celle le plus rapide gagnera et donc aucune chance qu'un cheval de trait puisse gagner.

Tu envies notre gouvernement en termes d'éducation ? Drôle d'idée tout de même car le collège unique a détruit bien des savoirs et des objectifs et nous venons de passer presque au lycée unique avec un nouveau quota gouvernement pour dire qu'une génération devait atteindre le niveau licence c'est à dire Bac+3. Qu'allons-nous faire d'un pays qui brade le savoir au profit d'un quota.

De plus, chez nous, il y a de plus en plus d'école indépendante c'est à dire payante et qui n'ont rien à demandé à l'état pour justement revenir au "vrai savoir", à la "vrai culture", aux "vraies valeurs" de l'enseignement. Et il s'en construit de plus en plus chaque année justement pour palier à la dérive de notre gouvernement qui n'a plus les moyens ou l'envie d'instruire et d'éduquer les générations à venir.

Alors que s'il avait les **** de sélectionner dès le lycée comme cela était fait il y a quelques années (le non-redoublement et le passage en lycée n'était pas automatique) dans le but de redonner un vraie niveau à notre éducation, il y aurait une qualité bien meilleure dans notre enseignement où aujourd'hui les professeurs sont plus des agents de garderie que des enseignants ce qui est vraiment dommage.

Nous avons aussi un déficit scientifique énorme car plus personne ne souhaite se lancé dans une voie qui n'est plus revalorisée par l'état; les étudiants ne vont pu vers la voie du professorat et nous ne pouvons plus atteindre notre quota de professeur vu qu'il est impossible de pourvoir tous les postes avec le niveau actuel des étudiants.

Il est regrettable que tu nous envies pour cela. La diversité de proposer un cursus payant et un cursus public permet de redynamiser le cursus public et cela se voit chez nous entre les prépas et les universités où certaines universités ont été obligées de changer leur état d'esprit pour que les jeunes s'y rendent et puissent tout de même passer les concours d'ingénieurs sans passer par la case prépa. Nous les établissements collège/lycée privée et donc payant étant sous contrat avec l'état n'ont pas pu se revaloriser longtemps et aujourd'hui sont dès fois moins bon que le public car l'état à la main mise sur les programmes et le nombre de professeurs qui s'y trouvent ce qui en fait juste des public payant pour la plupart avec aucune plus valu.

Enfin, quand je vois des étudiants boursiers dans la rue en France lors des manifestations étudiantes, cela me débecte au plus au point car payer des élèves pour ne pas qu'ils aillent en cours et qu'il manifeste dans la rue, que fait l'état ? Une bourse est un investissement sur l'avenir et en France, il y en a plutôt pas mal pour les étudiants (on impose même maintenant des quota d'entrée en grande école pour les élèves boursiers alors qu'ils passent tous un concours comme si un boursier face au concours n'avait pas autant de chance qu'un élève non boursier pour avoir le dit concours ???).

Envie-nous à loisir mais j'espère sincèrement pour la qualité de votre éducation que vous n'arriverez jamais au point où nous en sommes rendu car il est difficile de faire marche arrière lorsqu'on a commencé à baisser le niveau des études.

Cordialement,

MonsieurCaron a dit...

Bonjour MissMath,
J'aimerais partager ma dernière création avec toi et ton public. Un petit hommage aux profs, on en a bien besoin.
http://brouillondepoulet.blogspot.ca/2012/04/ils-ont-vote-et-puis-apres.html
Merci :-)
MonsieurCaron

Gabriel a dit...

Très belle manière de le présenter!

The Dude a dit...

Bonjour Missmath,

je me permets de lier cette b.d. plutôt cynique que j'aime bien et dont la dernière mise à jour était à propos.

http://www.thebadchemicals.com/?p=1489


Bon courage !

The Dude