mardi 2 février 2010

Pensée impure

Partager





Si c'eût été à mon école, j'aurais fini ma correction et j'aurais un bien plus joli laboratoire à proposer demain...





Source : Cyberpresse.ca

1 commentaires:

Blagu'cuicui a dit...

Votre pensée me rappel la réaction de ma prof de maths en seconde je crois. En effet, nous étions ne plein cours et là mini tremblement de terre (oui oui c'est très très très très rare là où je suis mais ça arrive la preuve) et la réaction de notre prof a été la suivante "Bon alors quelqu'un veut passer au tableau corriger cette exercice?". Comme quoi la passion du métierexiste encore ;).

Bonne continuation!