dimanche 28 février 2010

Semaine de consolidation des études

Partager

Le palier de décompression lors d'une plongée

L'accumulation de neige au milieu d'une pente glacée en ski

Le plat entre deux grosses côtes à monter à vélo

Le belvédère lors de la montée d'un mont

Le trou normand au milieu d'un trop copieux repas

Le jour de soleil entre deux semaines de camping sous la pluie

L'averse au coeur de la canicule

L'aurore boréale au milieu de la nuit

Le coup de vent dans le dos qui permet de rattraper son retard en canot

La traversée de la frontière Ontario-Québec lors d'un trajet Ottawa-Montréal

Le chocolat chaud précédant le retour d'une randonnée en raquettes

La semaine où le temps file enfin normalement.

2 commentaires:

Hortensia a dit...

Tu es poétique ce matin!
Pour ma part, encore deux semaines avant ce qui s'appelle chez nous la relance. C'est vrai que ça fait du bien cette semaine-là, même si j'ai quelques réserves quant à son effet sur nos groupes. J'ai souvent l'impression que la dynamique de travail que j'ai réussi à installer dans les sept premières semaines est amochée par la relance, qu'il faut repartir à zéro après celle-ci. Non?

Cela dit, je ne suis pas de ceux qui voudraient abolir ce moment de respiration dans notre session effrénée. On en a trop besoin. Bonne semaine! N'oublie pas de te ménager un peu de temps pour toi entre les 72 réunions, la correction et la préparation.

Missmath a dit...

En fait, cette semaine arrive un peu trop tôt (même si elle sera fort appréciée).

On veut avoir notre semaine sans cours en même temps que le secondaire, or le secondaire commence presque trois semaines avant nous.

Mais si tout le monde n'est pas en relâche en même temps, ça veut dire qu'on pourra faire des activités sans avoir à s'offrir un bain de foule ? Houhouhouhou...