jeudi 15 novembre 2007

Point de vue

Partager

3 commentaires:

G. Jobin a dit...

Très très intéressant.

Il y a dans l'excellent RETHINKING MATHEMATICS (Gutstein et Peterson, éd) une excellente proposition de situation d'apprentissage où on utilise justement l'idée de la projection selon l'aire.
En gros, on provoque la réflexion de l'élève en lui faisant jouer le rôle de représentant de la population mondiale. Par exemple, dans une classe de 25 élèves, chacun représente 1/25 de la population, et ils se répartissent sur la carte selon le continent.
Puis, le prof amène 25 pommes. On réfléchit alors sur la répartitions des biens et services de la planète. Même redistribution... C'est alors qu'on constate qu'une seule personne (l'Amérique) bouffe à elle seule quelque chose comme 13 des 25 fruits...
Etc.

Olivier a dit...

Je lis depuis quelques semaines ce blog et j'y trouve toujours de bonnes idées (comme aller lire le blog de G. Jobin... ou était-ce l'inverse ???)
Bref, c'est la première fois que je m'exprime sur ce blog et je voulais tout d'abord vous féliciter pour la qualité de vos articles.
Pour complèter ce dernier, j'utilise pour ma part le site http://www.worldmapper.org/index.html
qui non seulement apporte une représentation du monde 'proportionnelle' (en utilisant les superficie des pays) de certaines caractéristiques mais fournit égalemeent toutes les données sous forme de tableur.
Je me permettrait d'utiliser prochainement l'idée de G. Jobin et les données de ce site pour introduire les fractions comme une partie d'un tout dans ma classe de 5ème.

Missmath a dit...

Salutations, Olivier et soyez le bienvenu dans le brouillon de poulet. Je vous invite à lire mon commentaire concernant worldmapper. Vous y verrez mes doutes quand à la lecture de ces cartes déformées... mais je dois admettre, comme Charles-Antoine, qu'au delà de la rigueur statistique, les représentations du monde offertes par ce site peuvent avoir des effets positifs.

Quant au "jeu" proposé par Monsieur Jobin, il est tout à fait génial. Des mathématiques sociales et amusantes, quoi de plus signifiant ! J'espère vous lire lorsque vous aurez fait l'expérience en classe.