samedi 5 juillet 2008

Вы говорите по-русски ?

Partager

'


Les langues et particulièrement la pensée qui se cache dans la syntaxe et l'étymologie m'ont toujours fascinée. Apprendre une langue, c'est goûter à l'histoire et à la culture d'un peuple. Malheureusement, pour bien apprendre une langue, il faut du temps, de la patience, de la persévérance et le meilleur moyen d'y arriver reste l'immersion.

Voici un site franchement intéressant pour qui veut apprendre l'anglais, le chinois, l'espagnol, le français, l'hindi, l'italien, l'islandais, le japonais, le portugais ou le russe. Livemocha, c'est plus que des heures de leçons. C'est un programme d'apprentissage avec un rappel par courriel pour nous rappeler où nous en sommes.




Mais c'est d'abord une approche collaborative. Un volet pour apprendre, un volet pour pratiquer dans lequel nous sommes invités à écrire ou à parler et un volet de partage dans lequel d'autres personnes de la communauté commentent ou corrigent nos exercices.

Hier, j'ai corrigé quelques exercices en français et comme je m'y suis inscrite pour apprendre le russe, j'ai rencontré Laurie, une Lituanienne qui désire apprendre le français.

Bonjour Missmath,

I am happy to see your answer. Merci beaucoup. I can read your email in French, I think because you have put your tranlation there :)
Do you have Russian letters in your computer?

Kind Regards,
Laurie



Il y a une section qui me permet de clavarder et de discuter avec elle. Étant donné qu'elle compte sur moi pour apprendre le français, je serais bête d'abandonner mes leçons, alors j'ai installé mon clavier russe et maintenant, nous apprenons.

Я женщина полная и старая. Она молодая и худая.

C'est triste, mais c'est pas mal pour une débutante, non ?

Weby s'y est inscrite aussi et la vlimeuse, elle avance plus vite que moi et dans son cas, c'est pas mal plus difficile.

5 commentaires:

Monsieur A a dit...

Est-ce que ce site réussira enfin à m’apprendre l’anglais ? Au cégep, j’avais été classé en anglais 100 (anglais 100 est le plus facile de tous, anglais pour les nuls)… et j’ai terminé mon cours avec 95%, il me semble. Je ne sentais pas que je comprenais l’anglais… ni que je le parlais. Je me rappelle que notre professeur nous donnait des points si on arrivait avec la photo d’un personnage historique. J’avais apporté la photo de René Lévesque (je me trouvais bien drôle)! Bref, on m’a classé en anglais 201 la session suivante (anglais pour les un peu moins nuls). Même chose. On explique ce qu’on a fait en fin de semaine chaque lundi… un moment donné, je me répétais parce que le prof n’avait pas de mémoire (je me trouvais aussi bien drôle)! Bref, j’ai fini mes cours d’anglais au cégep avec de très bonnes notes sans réellement comprendre l’anglais. C’était comme ça au secondaire aussi… dommage. Alors, allons voir ce site!... 254-6011…

Hortensia a dit...

ah ben! Merci pour le tuyau. Je vais sûrement aller fouiner sur ce site moi aussi. Je pourrais me remettre à l'espagnol, que j'avais entrepris d'apprendre il y a quelque temps et que j'ai hélas en bonne partie oublié depuis.

Monsieur A
On a un parcours similaire avec l'anglais. En plus, je suis de mauvaise foi totale avec cette langue. C'est comme si mon coeur refusait de l'intégrer totalement. Je sais, c'est nono, mais je me soigne. :-)

Monsieur A a dit...

Hortensia
C'est pareil pour moi : je suis de mauvaise foi total avec cette langue. Une mauvaise anecdote au primaire me hante depuis tant d'années... Mon enseignant(e) (voulant qu'on l'appelle teacher) m'appellait "Anthony Baby". Cela me troublait énormément. Lorsque je lui ai dit que cela me déplaisait, elle s'est mis à m'appeler "Monsieur Hart Dionne". Imaginez un prof qui appelle tous les élèves par leur prénom, sauf un. Gleuh... je tremblais avant chaque cours d'anglais...

Ce fut pareil pour tous mes cours d'anglais au secondaire... malgré le fait que j'ai eu, sur quatre, 3 très bons enseignants.

Missmath a dit...

C'est quand je suis avec des Français pour qui, culturellement, il est tout à fait correct de corriger les gens quand ils parlent, que je me rends compte que je ne possède aucune langue. Alors je me tais, bien malheureuse d'être si handicapée.

Hortensia a dit...

Voyons donc, qu'est-ce que tu racontes?! D'abord, ton français est très bon. Ensuite, la soit-disant "supériorité" des Français sur le plan de la langue est un mythe qui vient en partie de leur propension à se croire supérieurs aux autres francophones et à le dire. Sinon, le système scolaire français vit à peu de choses près les mêmes difficultés que nous dans l'enseignement de la langue, la formation des maîtres, etc.