dimanche 1 juin 2008

Encore de la bouffe

Partager

Toute fin de correction se célèbre par un plaisir. Parlons bouffe.

C'est Hortensia qui m'a "taguée". Je dois dire que ça m'a fait drôlement plaisir. C'est vrai, quand on nous tague, c'est forcément parce qu'on pense à nous. Mais ce n'est tout de même pas le sujet du blogue ! D'un autre côté, c'est embêtant de taguer. On ne veut pas déranger, mais on est tout de même curieux, alors j'ai bien envie de ne pas respecter toutes les règles de la tag, mais d'un autre côté, peut-être que... et voilà : le paradoxe de la tag ! (Vivement que Sylvain nous dise comment écrire cet anglicisme !)

Donc voilà les règles :

1. Mettre le lien de la personne vous ayant tagué. (Check !)

2. Mettre le règlement sur votre blogue. (Check !)

3. Répondre aux 6 questions suivantes. (Check !)

4. Taguer 6 personnes à la fin du billet en mettant leur lien. (Oserai-je ? Imaginez, déranger les matheux sérieux d'outre-mer...)

5. Avertir directement sur leur blogue les personnes taguées (Houhouhouhou... ).





A - Un aliment ou produit que je n'aime pas du tout

Les huîtres et les moules pour des raisons psychologiques.

B - Mes 3 aliments favoris


La coriandre (est-ce un aliment ?), les poires, le citron, le beurre (je sais, je le regretterai un jour...)

C - Ma recette favorite



Carpaccio de thon (poivrons grillés, lamelles de thon frais, copeaux de parmesan, le tout arrosé d'une fine huile d'olive, un peu de jus de citron, sel de Guérande, poivre frais).

D - Ma boisson de prédilection

Le vin de glace (ou les bons Sauternes).

E - Le plat que je rêve de réaliser et que je n'ai toujours pas fait


Des confitures.

F - Mon meilleur souvenir culinaire

Ils sont nombreux... Le plus doux est le bar au Champagne improvisé sous l'effet des bulles dans la cuisine dégarnie de l'homme en Bretagne. Le plus fou a donné naissance à Spoonekenpiss.




Et je tague Weby, le nouveau Prof de plus, Monsieur Bachand, Monsieur Jobin, Nick et Angel.

Trop tard pour reculer, les pauvres se savent maintenant tagués.

6 commentaires:

Sylvain a dit...

C'est fou ce qu'on fait marcher nos papilles gustatives juste en lisant cette série de billets de tagues :-)

Je corrige un peu et je reviens avec ce débat linguistique qui n'en sera peut-être pas un ;-)

Nick a dit...

bon... je suis taggé halala, bon...

angel a dit...

It's ok

Ho fatto tutto quello che vouole...

=)

angel a dit...

It's ok

Ho fatto tutto quello che vouole...

=)

Hortensia a dit...

J'avais bien deviné la gourmande en toi!

Je fais souvent des tartares, mais là, je note ta "recette" de "paccio" (je n'ai pas résisté tellement le mot est maintenant associé à la publicité du pangasius).;-)

Par contre, faudrait que tu racontes un peu plus ton souvenir culinaire. Je ne suis pas certaine de saisir.

Missmath a dit...

Sylvain : Merci pour le billet sur l'orthographe de "tague".

Nick : En attendant que j'installe Skype !

Angel : Grazie mille, Signorina.

Hortensia : Tu me fais bien rigoler avec ton "paccio", car tu as raison, il n'y a pas de car là-dedans... un pescepaccio ? Bref, l'important, comme en musique, c'est d'avoir le bon thon (ok, c'est de l'humour de fin de correction). Ajoute un peu d'herbe (du cerfeuil par exemple) et des câpres (ou des bourgeons de capucines).

Pour ce qui est du souvenir... ouf, c'est un peu honteux... À Bruxelles, il y a le Manneken-pis, mais aussi quelques autres équivalents (Jeanneke pis et Zinneke pis). Après un repas copieux, délicieux et bien arrosé, Spooneken pis est né. Une cuillère qui lève sa jupe pour faire pipi. Car il n'y a pas qu'à Bruxelles on sait faire, allez une fois !