mercredi 11 juin 2008

À l'impossible nul n'est tenu

Partager

La semaine dernière, au cours d'une conférence sur la génération Y donnée par Madame Josée Garceau, j'ai appris que j'étais un hélicoptère. À dire vrai, je m'en doutais un peu. Mais quand les exemples choisis vous laissent l'impression d'être Truman Burbank, il y a de quoi avoir honte.

Qu'est-ce qu'un hélicoptère ? C'est l'adulte qui survole constamment ses jeunes et qui est toujours prêt à envoyer l'équipe de secours au moindre danger. Il y a certes pire que moi : l'enseignant qui donne quasiment la solution à ses élèves en évaluation, le club de sport qui donne des médailles même aux pires joueurs pour ne pas les décevoir, les parents qui du travail surveillent leurs jeunes en garderie sur Internet, ceux qui n'offrent que des jeux éducatifs et qui ont pour leurs enfants des agendas de ministres, les futures mamans qui bombardent leur ventre rond de diverses leçons pour que leur petit ait à la naissance une longueur d'avance. Bref, vous voyez le portrait.

Eh oui, en pauvres X ayant combattu pour survivre dans le monde des babyboomers, nous nous disons inconsciemment que les jeunes qui nous tiennent à coeur ne vivront pas notre misère. Oh que non.

"Comment ça, aller vivre en appartement ? Viens plutôt t'installer ici avec ta copine, je vous laisse ma voiture et c'est pas plus compliqué cuisiner pour 5 que pour 2."

Résultat : Le jeune est protégé, il se sait protégé et il s'attend à être protégé. Ainsi, n'ayant vécu aucune réelle difficulté, il ne sait pas faire d'efforts et je me demande même s'il peut voir que c'est par l'effort, la persévérance et l'engagement qu'il peut se dépasser, enfin dépasser les sphères du talent naturel. Pauvres Y, on ne pourra pas dire d'eux qu'ils ont atteint leurs niveaux d'incompétence, puisque boulimiques de facilité, ils n'atteindront jamais complètement leurs seuils de compétence !

Pour changer tout cela, j'entre donc en thérapie personnelle (ça c'est assez baby-boomer comme réaction). Et, pour faire taire ma petite voix intérieure qui dot trop souvent "Laisse, je vais le faire pour toi", voici un vidéo qui démontre jusqu'à quel point les efforts et la persévérance peuvent nous permettre de toucher aux frontières de l'impossible.



video

1 commentaires:

IH a dit...

Tout simplement un grand MERCI pour cette vidéo !