dimanche 15 juin 2008

Pour en finir avec les Sumériens

Partager

Un titre fort provocateur, puisque les Sumériens sont comme les programmes sous Windows, vous avez beau essayer de les désinstaller, il en reste toujours quelque chose.

De nos ancêtres sumériens (son empire s'étant éteint il y a plus de 4000 ans, je suppose que tous les habitants actuels de la terre ont forcément un peu de Sumer dans leurs gènes), nous avons conservé la mesure du temps selon leur base 60.

D'ailleurs pourquoi 60 ?

Dix, ça se comprend bien, puisqu'on a 10 doigts. La base 20 des Mayas aussi si on ajoute les orteils. Mais 60 ?

Regardez bien (clic pour appeler Scratch) :

Scratch Project


Je suppose que l'arithmétique en base 60, on s'y fait quand il n'y a qu'elle dans notre vie, mais pour les digitaux que nous sommes, elle n'est pas si évidente que cela. Vous me direz que vous ne calculez jamais en base 60 et je vous crierai "Menteurs" !

Preuves :
Il est 10 h 50, il me faut 2 h 15 pour aller à Montréal, j'arriverai donc à...

Vous êtes sur l'éternelle 417, tous vos passagers dorment dans la voiture et par conséquent, vous ne pouvez pas chanter pour vous tenir réveillé. Il vous reste 80 km avant votre sortie et vous roulez à 100 km/h (pfffff....), dans combien de temps serez-vous en ville ?

Quoi ? Vous ne faites jamais ça en voiture ? J'avoue qu'à 100 km/h, si comme moi vous êtes de la génération de la calculatrice, c'est rebutant, mais en roulant un peu plus vite, le calcul se fait facilement. À quand les pilotes automatiques sur les autoroutes ?

Ainsi, on utilise la base 60 en géométrie (il y a 360° dans un cercle, 60 minutes dans un degré tout comme il y a 60 secondes dans une minute), mais également pour l'heure.

Et tout cela est aussi amusant que le système impérial.

Aussi, pour régler le cas de la géométrie, a-t-on inventé les grades. Un cercle a 400 gr, un quart de cercle en a donc 100 et voilà, les calculs deviennent simples. (Ne me dites pas que vous ne saviez pas... Sur vos calculatrices vous avez pourtant les touches DEG RAD GRAD ou DRG, non ?) Encore mieux, en prenant la circonférence de la terre comme étant 40 000 km (évitons la canicule et les tornades et passons par les pôles), on obtient que 1 km correspond à un angle de 0,01 gr.

Alors, qui utilise les grades pour mesurer les angles ? Personne !

Ok, j'exagère. Les travaux de topométrie et de géodésie français utiliseraient cette mesure. J'ai ouï-dire que l'armée canadienne aussi... Évidemment, quand ça fait des millénaires que vous utilisez un système, c'est difficile d'en changer. On ne peut pas du jour au lendemain dire aux gens sur les chantiers de construction :

- Ok, astheure on ne coupe pu à 45, on coupe à 50.
- Ben là, comment qu'on va faire ça ? Les outils sont settlés à 45.
- Tu coupes à même place, mais au lieu de dire que tu coupes à 45, tu dis que tu coupes à 50.
- Ok, ben pour kossé faire qu'on change si on change pas ?
- Ah pis, laisse donc faire, coupe à 45.

Et puis, avec les grades, l'angle de 30° devient moins joli et l'angle de 60° prend des airs diaboliques. Or, ces deux angles sont fort pratiques en construction. Mais, un tiers de droit, ce n'est pas trop compliqué il me semble.

Je propose donc que l'on se délivre enfin de ce système de mesure préhistorique et que l'on passe à un système de mesure d'angle métrique. Mon slogan :

"Désormais, je monte en grades."


Maintenant, réglons nos montres.

Quoi ? Vous avez des montres qui fonctionnent en base 60 ? Mais c'est dépassé !

Procurez-vous une montre métrique ! Vous en trouverez un peu partout sur la toile.



Mais attention, on change de mesure ! Il n'est donc plus question d'heure, de minute ou de seconde. On est en métrique ! Une journée a 10 décijournées, 100 centijournées, 1000 millijournées.

Pas mal plus simple qu'une journée de 24 heures, une heure de 60 minutes, une minute de 60 secondes, 1 seconde de 10 dixièmes de seconde. C'est quoi ce changement brutal de base ? Un accommodement raisonnable ou simplement de l'incohérence ?

Convertissons-nous. (Quel bel exercice pour pratiquer vos règles de trois !)

Il y a 24 heures dans une journée, un décijour correspond à 2,4 heures ou sexagésimalisons au max 2 h 24 minutes, soit, pour les sérieux, la longueur d'un cours de mathématique de deuxième session au Cégep ou, pour les frivoles, la durée exacte du film Sex in the City ( !!! ). Un centijour sera presqu'un quart d'heures (14'24"), un millijour, une longue minute (1'26,4").

Évidemment, il faudra revoir quelques expressions.

"Je suis à vous dans une milli."
"Travailler son quart d'un tiers à deux tiers."
"Il n'y a pas une micro à perdre."
Vitesse maximale sur les autoroutes : Ok, pour la consommation d'essence et la sécurité l'hiver, 3 Mégamètre/jour, c'est peut-être trop, mais 2,5 Mm/j peut être correct.


Et voilà ! Il ne restera plus après ça qu'à réformer le calendrier. On arrête le ridicule des années de 365,25 jours avec la fraction récupérée aux 4 ans, sauf si on change de siècle sauf si ce siècle est un multiple de 4... C'est quoi ça ?

Le hic, c'est qu'on ne peut pas vraiment changer cette programmation du nombre de rotations de la terre sur elle-même lorsqu'elle termine la trace du périmètre de son orbite. Elle est la preuve que le ou les concepteurs de l'univers ne faisaient pas les calculs à la main !

Source de l'image : Philthy Tees

4 commentaires:

Guy Marion a dit...

Erreur , chère missmath , la véritable explication de l'origine de la base douze se trouve ici:
http://abcmaths.free.fr/blog/2007/04/pourquoi-douze-oeufsdouze-mois-soixante.html
ou là ( c'est plus court) http://www.leoscheer.com/spip.php?article523

Missmath a dit...

HA!HA!HA! Cher Monsieur Math ! Vous mériteriez que je vous tague !

Nick a dit...

J'aime bien ta nouvelle photo de grêlons, et je ne peux m'empêcher de te dire que j'en ai mangé plusieurs comme ça dans le visage... euh.. disons le casque. Eh oui, j'étais en moto lors de cette tempête :)

Sylvain a dit...

Très intéressant ce billet ! J'adore ce genre de trucs ! C'est un des genres de lecture que j'aime bien et qui ne fait pas du tout prof de français ;-)))

Pour les incohérences entre systèmes, j'en parlais justement avec ma belle-soeur hier. On constatait qu'en construction, le système métrique n'a jamais été adopté. Tout se mesure encore en pieds, en pouces et en 1/2, 1/4, 1/8, 1/16, etc. (Probablement en raison d'un fort échange commercial avec nos voisins du Sud...) Mais dans les garages, les ajustements mécaniques de précision se font aux 1000e de pouce...

Et que dire de la température des piscines en Fahrenheit ! Quoi, votre eau est à 24, mais elle doit être gelée, non ? ;-)
Pourquoi ces °F pour la piscine et pas ailleurs? Aucune idée...

Remarque que je suis bien placé pour comprendre la résistance naturelle de l'humain au changement. Ayant assimilé très tôt plusieurs mesures (papa à l'épicerie aidait beaucoup !) avant 1975, j'ai longtemps continué à parler "bilingue (!)" en mélangeant à qui mieux mieux les deux systèmes quand le métrique est arrivé...