dimanche 4 octobre 2009

Mathématique culinaire

Partager




Les mathématiques sont loin de n'être que de la poutine.

Depuis quelques temps déjà, je suis abonnée à un blogue qui recense tout ce qui touche à la fois aux mathématiques et à la cuisine.

Du livre de mathématique appliquée à la cuisine au restaurant au nom mathématique en passant par le décanteur fractal, ce blogue met l'eau à la bouche.

Si nos grands-mères disaient qu'un homme "s'attrape" par le ventre, peut-être qu'en remplissant ainsi le petit creux, on pourrait arriver à développer la bosse de maths.

Cocina y Matemáticas

12 commentaires:

Christian Jacomino a dit...

Comment connaissez-vous la poutine, chère collègue? Je croyais que c'était une spécialité quasi exclusive de chez moi (Nice, France). On la vend sur le cours Saleya, c'est-à-dire sous mes fenêtres, mais ce n'est pas la saison... Et chez vous?

Christian Jacomino a dit...

Je viens de vous ajouter en lien permanent sur mon nouveau blog. Il y a beau temps que je rêve d'une application des maths au m@p... N'auriez-vous pas quelque proposition?

Abcmaths a dit...

A Christian,le veinard,qui loge cours Saleya:
"La poutine trouve son origine dans le Québec rural des années 1950 ...
La prétendue origine provençale poutingo, qui signifie « mauvais ragoût », est plus que douteuse"
Quant à son origine niçoise,seuls les Niçois la connaissent .
(Ceci dit,j'adore Nice et les Niçois)

Abcmaths a dit...

Je serai d'ailleurs à Nice dans trois semaines exactement, pour les vacances de la Toussaint.
Au programme:
Salade niçoise, pissaladière, petits farcis, beignets de fleurs de courgettes,socca (galette de farine de pois chiche, mélangée à de l’huile d’olive, cuite au four à bois qui se déguste brûlante et très poivrée)

Christian Jacomino a dit...

Il n'est pas sûr que parlions de la même chose. Chez nous le mot s'entend dans un sens très précis, dont Wikipédia rend compte ICI.

Safwan a dit...

La cuisine moléculaire, ou gastronomie moléculaire, s'approche aussi des mathématiques. Je me souviens que les profs de chimie faisaient souvent des allusions aux recettes pour nous faire gober la matière. À mon avis, ce type de cuisine est trop compliqué et coûteux pour les résultats que ça donne.

Missmath a dit...

Ho là, ho là, non mais !

Après les gens de Warwick, puis ceux de Victo, après les Acadiens et la version italienne, vlà les Niçois s'en mêlent !!! Non mais, on arrête de raconter ces salades !

La poutine vient de Drummondville, le plat pays d'où je viens !

Point trait.

Et croyez-moi, c'est loin d'être moléculaire ! HA!HA!HA! Une bonne poutine et vous avez votre dose de cholestérol pour l'année, un mets qui se loge directement dans les fesses de ces dames et dans la bédaine de ces messieurs.

La recette est simple : de bonnes frites bien grasses, du fromage couik-couik encore chaud et de la sauce brune douteuse. Plus la sauce est douteuse, plus la poutine est délicieuse. Les grains de fromage se placent en dessous pour pouvoir bien fondre tout en restant mottoneux. Le but, c'est que ça dégouline lorsqu'on mange. Tout simplement cochon... et si c'est cochon, c'est bon !

Abcmaths a dit...

Pardon,je ne connaissais pas :
La poutine niçoise est donc un alevin de poisson comme le bichique de l'île de la Réunion .

Missmath a dit...

J'ai été aussi surprise d'apprendre que la poutine était un poisson, une sardine. Ça vous donne le goût d'en manger ça Monsieur !

Coline a dit...

Bonjour à tous
Voilà je m'appelle Coline, j'habite à Bruxelles et cette année j'ai choisi comme sujet de travail de fin d'étude "les mathématiques et la cuisine".
J'ai consulté le blog dont vous avez parlé et je me demandais si vous aviez connaissance d'un article faisant ce lien.
Comme je suis dans la section mathématique, je ne peux pas rendre un article dans une autre langue que le français.
Merci d'avance

Coline

Missmath a dit...

Bonjour Coline et bienvenue dans le brouillon de poulet.

Je ne sais pas exactement la nature du travail que vous devez faire, mais peut-être que le fond de casserole saura faire le lien que vous cherchez.

Hervé Lehning en a fait un bel article dans la revue Tangente de fin 2008. On en trouve un excellent billet sur l'excellent blogue Choux romanesco, vache qui rit et intégrale curviligne (Ce blogue est une référence essentielle à tout matheux qui se respecte.)

Salutations à la Belgique dont j'aime tant ses habitants.

Coline a dit...

merci infiniment... c'est exactement de que je recherchais... j'en avais entendu parler mais ne l'avais jamais trouver.
@ bientôt