jeudi 3 juin 2010

Probabilités

Partager


Il existe trois types de probabilité :


Probabilité théorique :


Probabilité qui peut être calculée sans avoir recours à une expérimentation.

Exemple : Le comité de sélection d'un département hésite entre trois candidats et deux candidates et un transgenre. Comme les six candidats sont équivalents et que tous les membres du comité de sélection ont largement dépassé le nombre d'heures pour lesquelles on les paie, ils décident de prendre un dé, d'attribuer un chiffre à chaque candidat et de lancer le dé pour déterminer qui aura l'emploi. Quelle est la probabilité que le poste la charge soit comblée par un homme ?

Trois chances sur 6 ou 50 %, bien sûr.


Probabilité empirique :


Probabilité qui ne peut être établie qu'en répétant une expérience plusieurs fois.

Exemple : Le transgenre, vexé de ne pas avoir été choisi, croit qu'il y a eu discrimination. Il exige donc des explications au comité de sélection qui lui avoue que le candidat a été déterminé par le résultat du lancer d'un dé. Le dé serait-il pipé ? Pour le savoir, il lance le dé 5000 fois et obtient 10 fois le numéro qui lui correspondait. Quelle était la probabilité que le transgenre soit choisi ?

10/500 ou 2 %.
Ce qui nous fait douter de notre 50 % établi précédemment et ce qui démontre qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences.


Probabilité subjective :

Probabilité qu'on ne peut pas calculer théoriquement et dont on n'a pas fait (ou ne peut pas faire) l'expérimentation. Elle est basée sur le "feeling", l'impression, l'expérience.

Exemple : Quelle est la probabilité qu'une personne engagée comme personnel enseignant par le comité de sélection d'un département s'intéresse véritablement après son embauche à la pédagogie ?

Pensée impure : Je dirais 20 %.

6 commentaires:

Profquifesse a dit...

Jolie démonstration. Et comment fait-on ensuite pour calculer la probabilité qu'un pédagogue engagé par un département s'avère être parfait pédagogue, mais parfaitement ignorant du b-a-ba de son domaine de compétence ? Est-ce une probabilité théorique, subjective ou empirique ?

Est-ce qu'il existe une catégorie "probabilité hautement probable" ?

Blagu'cuicui a dit...

Il est presque sûr qu'un pédagogue engagé délaisse la connaissance en tant que telle à un moment donné.

C'est peut-être cela la probabilité hautement probable ;-). Presque sûrement, nous ne sauront jamais si le dé est pipé ou si le lancé c'est à dire la main à la base ne lui indiquait pas un chiffre plus qu'un autre. Hmmmm et si on ajoute à cela le fait que les pensées positives ou négatives des gens entourant le dé puissent influencer directement sur le chiffre donné par le dé, nous arrivons à des choses très variées.

Enfin, est-on sûr de la règle du jeu à la base? Que prenons-nous comme chiffre pour le dé? Celui du dessus? Du dessous? faisant un angle alpha dans un repère défini à l'avance ;-). Hmmm, les probabilités, il n'y a rien de telle pour apprendre aux élèves qu'il est facile de falsifier tant de chiffre qu'ils gobent à longueur de journée.

Pensée impure: "Il est presque sûr que les probabilités ne sont pas une priorité d'enseignement et pourtant..."

Missmath a dit...

@Blag'cuicui : C'est probable. Le petit cours d'autodéfense intellectuelle de Normand Baillargeon devrait être un manuel obligatoire pour nos étudiants.

@Proquifesse : Il est plus probable de trouver les parfaits pédagogues dans les universités, là où la pédagogie est une discipline et non une qualité essentielle. En fait, il suffirait d'envoyer un parfait pédagogue enseigner pendant un an dans nos classes pour qu'il redevienne humble chercheur en pédagogie !

Blagu'cuicui a dit...

Bonsoir,

Un lien pour votre référence MissMaths? Cela m'intéresse rien qu'au titre.

Vous avez sinon, tout à fait raison. La confrontation d'un pédagogue forcené à la réalité devrait à terme le rendre moins sûr de ses convictions.

Richard a dit...

Salut,

intéressant.

Je suis aussi tombé sur ça

http://www.mebene.com/article-petites-tromperies-des-statistiques-pronostiques-et-paris-sportifs-67923823.html

Missmath a dit...

Merci !