mercredi 26 août 2009

En perdre son latin

Partager

Je ne vois plus Weby. J'appréhende d'ailleurs le pire. Elle a toujours été entourée d'hélicoptères, mais rien indique qu'une vieille fée n'est pas passée jeter un sort sur son berceau pendant que tout le monde dormait et que, maintenant qu'elle est grande, elle ne s'est pas piqué le doigt et transformée en marmotte ou autre bête des sous-sols canadiens.

Dimanche dernier, après avoir sans doute découvert l'appareil sous une pile de vêtements sales, elle me téléphone.


- J'aurais besoin d'aide. Peux-tu m'expliquer ce qu'est un complément d'objet direct, un complément d'objet indirect et une apostrophe.


Prenons ici quelques secondes pour imaginer mon bonheur non pas seulement de l'entendre, mais de l'entendre me parler de grammaire dans une terminologie compréhensible. Quiconque a tenté de comprendre ce qu'est un déterminant du verbe ou du nom, un groupe du verbe ou pourquoi la correction d'un texte exige une boîte de 24 crayons de couleur comprendra ma joie.

Par contre, je ne sais pas si c'est parce que j'avais auparavant trop fait de psycho-pop "Calculez votre Q.I. en trouvant l'intrus dans la liste des mots suivants", mais il me semblait qu'un mot n'allait pas.

- Apostrophe ? T'es sûre que ce n'est pas complément circonstanciel ?

- Non, non, je sais ce qu'est un circonstanciel. Ah oui, il y a aussi un article. C'est quoi ?


Il n'en faut pas plus pour piquer ma curiosité. Pourquoi une marmotte en vacances aurait-elle besoin de connaître cela ? Il y a anguille sous roche.

- Dis-moi donc, pourquoi veux-tu savoir ça ?

- C'est que je veux apprendre le latin. J'ai trouvé un truc sur Internet, mais je ne comprends pas la terminologie.


(Vengeance !!!!)

Réflexion : C'est toujours utile de connaître un peu de latin, mais de là à l'apprendre... Les gens qui ont fait leur cours classique en ont fait pendant des années, savaient-ils le parler après ?





- Dis-moi donc, c'est tout un défi d'apprendre le latin toute seule. Qu'est-ce qui te motive ?

- En fait, je suis un peu découragée, parce que j'ai besoin de connaître le latin tout de suite.

(Non, il n'est pas convenable de rire.)

- Pourquoi ?

- Ben, c'est mon perso de RP. Il doit faire des incantations et je ne veux pas écrire n'importe quoi et comme ça se passe au Moyen-Âge, j'aimerais que ce soit en latin.


Pendant toute une journée, Weby avait tenté d'apprendre le latin très sérieusement pour pouvoir en insérer des phrases sur le forum d'un jeu de rôles. Il n'y a pas que la foi qui peut déplacer des montagnes, la motivation aussi !

L'histoire ne s'arrête pas là.



Il y a plusieurs mois que Weby joue plusieurs personnages sur plusieurs forums de jeux de rôles. Les règles de ces forums sont précises, le SMS est interdit tout autant que les propos injurieux, sexistes, racistes, homophobes, vulgaires. Ces forums sont crées, administrés et modérés par des jeunes, certains Québécois, plusieurs Français.

Allez simplement voir la Cité neutre Elefteria administrée présentement par un jeune Lillois qui vient d'avoir 14 ans. Enfin, je ne suis pas qualifiée pour évaluer la qualité du français qu'on y lit, mais je dois avouer être impressionnée tant par la forme que la qualité des textes compte tenu de l'âge des participants.

Évidemment, s'il est bien amusant de participer, il est encore plus intéressant de créer. Je ne sais pas si Weby a son propre forum, mais elle a aidé sa bonne amie Annie à créer le sien.

Parmi les règles du site, on peut lire :


-Pas de propos injurieux, raciste, homophobe ou sexiste, dans le flood ou bien par MP, les sanctions seront sévères à ce sujet. Vos personnages peuvent être ce qu’ils veulent, mais on laisse au RP, ce qui est au RP.

-De même pour les querelles entre joueurs, le forum n’est pas un endroit pour les disputes entre amis (ou ennemis) donc régler ça ailleurs!

-S’il vous plaît PAS DE SMS. Même dans le flood. Suis-je assez CLAIRE!

-Corrigez-vous, par pitié. Il n’est jamais amusant de lire un texte incompréhensible et il est déplaisant de devoir lire les réponses à voix haute pour comprendre ce que l’autre veut dire. Utilisez les logiciels que vous voulez, mais ayez un français correct. ( www.bonpatron.com si vous n’en aviez vraiment pas.)

-Faites-en sorte que l’on puisse distinguer les paroles, des actions et des pensées. Petits trucs : Vous pouvez mettre les actions en italique, les paroles en couleur et les pensées entre deux étoiles (*pense*).

Surligner après HRP et copier coller ailleurs.


Vous souriez ? Attendez, l'histoire ne s'arrête pas là.

Annie est au secondaire en cheminement particulier. La voie de garage. Elle est dyslexique et elle éprouve de graves difficultés d'apprentissage du français. Mais le potentiel de créer une histoire, d'y faire vivre son personnage, l'emporte sur ses difficultés.

- On dit à Annie de faire attention, d'utiliser un correcteur, mais la qualité de son français est épouvantable. Il y a même une phrase où Mel, So et moi, on n'arrive pas à comprendre ce qu'elle veut dire. C'est presque du SMS et c'est interdit dans les règlements. On ne sait pas comment lui dire que ses textes sont épouvantables. De toute façon, comment veux-tu qu'un correcteur arrive à la corriger quand même nous on ne comprend pas ce qu'elle veut dire !

Le cas est en effet difficile. Allons voir.

Le noir… la couleur du néant voilà se que Suki ressentait. Elle flottait dans le vite noir comme de l’encre. La jeune femme sentait tellement seule à flotter dans cet endroit… Puis, une lumière… Suki flotta jusqu’à cette étoile éclate. Puis, du blanc, des draps…le silence. Suki ce demanda si elle était morte. Surement…Elle ouvra complètement les yeux et remarqua qu’elle était dans une chambre. Un hôpital pour être exacte. Elle s’assit et regarda autour se qui l’entourait. Une chambre banale blanche et le lit aussi. Une petite table accoter du lit avec des fleures. Les fleures préférer de Suki, pour être exacte de belle fleur blanche… On aurait presque cru que nous étions en plein hiver. Soudain, Suki remarqua que quelque chose clochait… Il lui manquait un bras et une jambe. Elle resta figer pendants quelque minute…avec le visage neutre.


Honnêtement, il m'arrive de rencontrer des cas semblables au Cégep !
Ce n'est pas une raison et je n'ai pas su donner de solutions à Weby. Elle écrit mal, certes, mais diable, c'est déjà presqu'un miracle qu'elle écrive par plaisir !

Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

De ces histoires sont nées des sagas mp3. Il en existe de véritables petits bijoux. Je pense à Reflet d'acide ou au Donjon de Naheulbeuk qui a été transposé en bandes dessinées. Un site en répertorie environ 10000 de langue française. Dès les premiers épisodes, par leurs commentaires sur le forum des sites, les jeunes influencent les auteurs. On pourrait presque parler de création collective.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Les admirateurs reprennent les histoires de leurs héros et les transposent de diverses façons. Certains envoient simplement des dessins pouvant représenter les personnages décrits. D'autres en créent des animations en effectuant le montage de séquences vidéo qu'ils peuvent obtenir à partir de certains jeux (Sims, World of Warcraft).



Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Comme en témoigne le répertoire, les jeunes ont aussi eu le goût de créer leur propre saga.

Les amies de Weby n'y ont pas échappé. Trois épisodes des Zinconnus ont été écrits, joués, enregistrés, montés, publiés... critiqués ! Des journées de travail sans relâche.






Alors quand les parents me disent que leur marmotte perd trop son temps sur l'ordinateur, j'en suis de moins en moins convaincue...

8 commentaires:

Blagu'cuicui a dit...

La capacité créatrice d'un enfant/adolescent/adulte est inimaginable et le virtuel de part son recule au jugement direct par autrui (le temps de réflexion et de latence est plus long que lorsqu'on parle ou crée en direct) fait qu'elle (la capacité en question) s'exprime beaucoup plus facilement et beaucoup plus librement.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là:

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir "la caverne d'Hito" forum de création littéraire et artistique de jeune écrivain ou artiste en herbe (adapte de toute technique mais partage tout sur le net même les conseille de publication ;)): http://hito.forumpro.fr/portal.htm

Mais l'histoire ne s'arrête pas là non plus.

Personne ou presque a échappé à la saga Harry Potter et toutes les création qui ont suivi:

- Site internet
- Fanfiction
- Fanart
- Poudlard Interactif (création de cours, de devoir, correction de devoir, création de RPG, ...)

Et j'en passe, on les retrouve sur UHP, Poudlard.org ou autre site administré et créé par des jeune qui ont grandi et fait évoluer leur site en même temps que les livres (et l'argent des pub accumuler pour augmenter leur base de données).

Et l'histoire ne s'arrêtera pas là, j'en suis persuadé ;). Nous sommes né pour imaginer, créer et surtout rêver, alors pourquoi s'en privé ;).

Missmath a dit...

De ma rivière, Blagu'cuicui, tu nous amènes à la mer et je t'en remercie.

Je souligne ce passage de ton texte qui est si loin de ma génération et que je constate avec admiration chez plusieurs jeunes : ils partagent tout sur la toile. Création, conseils, adresses...

Évidemment, cette médaille a un revers. Parfois, ils partagent sur la toile trop d'informations ! (Je pense ici aux plates-formes comme Facebook.)

Blagu'cuicui a dit...

La fin de votre message est en effet un revers de médaille qui a des conséquence au-delà de leur porté car ils ne connaissent pas toute les faille de Facebook et autre giga-base de données qui sont utiliser à des fin peu avouable (cibler la publicité en fonction des critère rempli, utilisation par des recruteur pour savoir une partie de la vie des personnes qu'il a en face de lui lors d'un recrutement, le pire de tous étant les mauvaise rencontre réelle liées au virtuelle).

Il faut mesurer l'addiction à ce genre de giga-base mais bon il faut bien que jeunesse se passe comme on dit (et pourtant il n'y a pas que des jeunes xD). Le virtuel a ses avantages et c'est inconvénient le problème des inconvénients c'est qu'ils peuvent être dangereux...

J'espère que votre rentrée c'est bien déroulée et vous souhaite bon courage pour celle-ci!

Hortensia a dit...

Très intéressante cette réflexion sur la langue et les façons d'apprendre des jeunes. Ils ont tellement de possibilités dans leurs loisirs. J'aurais adoré ça, vivre mon adolescence à l'heure d'Internet. J'aurais préféré traîner devant l'ordi à créer plutôt que de traîner dans les rues de mon village avec les copines pour avoir la «chance» de croiser des garçons. ;-)

Missmath a dit...

C'est vrai qu'au Lac, les garçons ne courent pas les rues, à ce qu'on m'a dit !!!

Ange a dit...

Cela me rappelle une demande récente d'un ami qui, pendant les vacances m'a demandé de... Faire des maths ? oO'

Je vous copie sa demande :
" J'ai une arme en main gauche de vitesse 1.40, ce qui veut dire qu'elle attaque toutes les 1 secondes 40
Mon talent "réflexes éclairs" augmente sa vitesse à 1.27 de base
J'ai dans mes techniques deux qui permettent d'augmenter ma vitesse d'attaque :
- "débiter" qui augmente ma vitesse d'attaque en mêlée de 40%
- "Déluge de lames" qui l'augmente de 20%

Est-ce que tu pourrais me le dire, si j'utilise les deux à la fois, si ça compte par rapport à ma vitesse de base qui est de 1.40, ma vitesse + score de hâte qui augmente à 1.27?
Sinon j'allais te demander si les % conférés par mes techniques spéciales se faisaient par rapport à la vitesse de base ou obtenu après la technique utilisée en premier ?
Dans ce deuxième cas quel est l'ordre le plus avantageux ? "

Et je me suis mise à apprécier WOW...

Future Prof a dit...

Je sais que je suis très en retard pour commenter ce billet, mais je ne sait pas si elle connait la plateforme de jeu gratuite UO 9Ultimate Online), qui ressemble un peu à World of Warcraft, et les serveurs francophones sont excellent, autant au niveau du RP que du langage... Petite suggestion en retard ;).

J'ai découvert votre blog ce matin, et je le lis avec plaisir, je peux dire que je suis vite devenue accro.

Au plaisir de vous lire,
Future Prof

Weby a dit...

Oy, Future Prof,

Je ne connaissais pas, en effet, UO 9Ultimate Online, peut-être aurais-tu un lien pour moi? ;)

Merci d'avance.

W.