Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du novembre, 2007

Come on down : it's your Maaaaath Classsssss

Attachez vos ceintures : voici un avant-goût de ce que pourrait devenir l'école si on l'adaptait au goût du jour... Le Ron Clark Academy ! Déjà, quand l'école porte le nom de son directeur, c'est douteux. Quand il y a trop de plaisir dans le reportage, c'est douteux. Quand il y a plus de membres sur le conseil d'administration que de personnel, c'est douteux. Quand chaque page du site de l'école réclame des sous, c'est douteux. Au-delà des doutes, quand je pense au temps qu'il me faut pour préparer mes activités d'apprentissage, je me demande vraiment qu'est-ce qu'il me resterait de vie s'il fallait en plus en gérer les décors et les costumes de mes cours... Bien sûr, cette école a des commanditaires et des campagnes de financement ! There are many ways for how you can donate! * Online Donations * Direct Deposit * Donation By Mail * Capital Campaign * Academy Volunteer * Gifts in Kind * Mat

Dehors novembre IV

Inviter des amis à manger un osso bucco alla gremolata avec un bon blanc et terminer le repas avec un gâteau au citron et aux graines de pavot des Three Tarts ... et un vin de glace... (Ce plaisir se paie à l'avance par un gros samedi à corriger toute la journée... beurkkkkkkkk !)

Premiers flocons

Quel immense plaisir que de se lever le matin et de constater que tout à coup tout est blanc : les premiers centimètres de neige sont tombés. La grisaille a fait place à la lumière. Pour célébrer cela, ouvrons vite le flocon ! Imaginez. Il s'agit d'une courbe fermée et continue en tout point, mais dérivable nulle part. Il est tout à fait possible d'en peindre l'intérieur avec une quantité de peinture raisonnable. Par contre, toute la peinture de l'univers n'arrivera jamais à dessiner tout son périmètre. C'est de la magie ! Il commence simplement avec un triangle équilatéral. Puis, chaque côté fait naître un autre triangle équilatéral dont la base, centrée sur le côté, en mesure le tiers. Chaque itération répète cette renaissance éternellement. C'est de la magie ! Allez, matheux, à vos notions de convergence et démontrez que l'aire du flocon de Koch est finie et son périmètre infini. C'est de la magie mathématique !!!

Dehors novembre - III

Retrouver ses chandails de laine, ses bonnets et aller faire courir le chien dans le boisé en voie de disparition au bout du quartier. En pleine face, le soleil traversant les branches des arbres, les pieds dans les feuilles mortes qui font "crouch crouch" sous les pas, le bout du nez froid et les joues fraîches.

Pensées impures

Lors de notre réflexion dans l'élaboration d'un nouveau programme obligeant l'utilisation du portable en salle de classe, une inquiétude est vite apparue : comment s'assurer que les apprenants restent attentifs aux activités d'apprentissage qui leur sont proposées devant la classe lorsque toute la toile s'offre à eux en un clic bien caché derrière leur écran ? Nous avons conclu que ça pouvait être possible. Cet après-midi, j'assistais à une réunion de gens sérieux, des gens impliqués dans le milieu de l'éducation. Chacun avait son portable, le preneur de notes était branché à un projecteur pour que les quatre autres participants présents puissent suivre en direct le compte rendu sur le wiki du groupe. Pourtant, la personne à ma gauche a navigué sur la toile pendant la majeure partie de la réunion. La personne à ma droite a profité d'une discussion pour répondre à ses courriels. S'il est difficile de garder l'attention de 5 personnes imp

Point de vue

Citation du jour

Pour mes collègues qui enseignent en français en donnant le goût des mots à nos jeunes, pour Monsieur A et pour tous les vrais matheux qui savent qu'il est ici question aussi de mathématiques, voici la retranscription d'un texte de Jean Barbe entendu samedi le 10 novembre à l'émission Je l'ai vu à la radio . À mon humble avis, il mérite d'être disponible sur la toile. Chacun de mes examens de français en secondaire III consistait à conjuguer un verbe dans toutes ses formes. Quinze minutes avant le début des examens, il y avait des étudiants affalés partout, le nez plongé dans leur Bescherelle, qui tentaient désespérément de commettre à leur mémoire la déclinaison au conditionnel passé 2e forme du verbe « surseoir ». J’eusse sursis, tu eusses sursis, il eût sursis, nous eussions sursis, etc. Évidemment, dès que l’examen était terminé, notre mémoire à court terme s’empressait de flusher les « eussions sursis » hors de nos neurones si bien que nous avons terminé l

Parlons compétence

J'ai déjà dit que je ne parlerais pas de politique ici. Merdre, ça va mal !!! Les blogues de profs du Québec parlent de la performance de notre Ministress Courchesne à Tout le monde en parle . Les billets ont de quoi ramener le printemps en novembre. Je songe en particulier à celui de Monsieur A et de ceux du Prof masqué . Tel mon foie, depuis hier soir, je jubile. Quelle magicienne, notre Ministress... Un lapin, un autre lapin, et hop... pour votre dernière question, un autre lapin ! "Merdre, faut renverser ça : La Ministress est incompétente !" Ooooooooooooooooooooooooohhhhhh ! Père Ubu, on se calme ! Qui est Michelle Courchesne ? Formation DEC en sciences humaines, Collège Jean-de-Brébeuf (1972) Baccalauréat en sociologie, Université de Montréal (1975) Maîtrise en urbanisme, Université de Montréal (1977) Expérience professionnelle * Urbaniste-conseil chez Gendron Lefebvre (1976-1979) * Urbaniste responsable de la région aéroportuaire de Mirabel, ministère

Des chiffres et des moyennes

Ça y est, Weby a reçu son premier bulletin chiffré de sa vie. Ses parents sont rassurés, voilà enfin quelque chose de comparable à ce qu'ils ont connu et Weby, elle, n'y voit aucune différence. Enfin, n'y voyait aucune différence. Inutile de décrire la joie de la maman, fière du 100 % de sa fille en sciences, note qu'elle-même n'a jamais réussi à obtenir même en prenant le statut de chauffeuse. (Il faut dire que l'école privée qu'elle a fréquentée était peuplée de professeurs qui aimaient bien poser la colle dans l'examen, question d'inculquer la modestie aux élèves et d'affirmer la supériorité du maître de la classe.) Quand papa a su que sa fille avait 100 %, il a tout de suite demandé quelle était la moyenne. "Pourquoi tu veux savoir ça ?", demande Maman. "Parce que c'est peut-être le prof qui fait des examens trop faciles et que tout le monde a 100%", répond Papa pour qui la moyenne constitue une évaluation de l

Dehors novembre - II

Le fudge de Wakefield ! Et la Ministre Courchesne à Tout le monde en parle !!!

Hommage aux lecteurs de ce blogue

Selon le "Blog readibility test", Ce qui fait de vous, chers lecteurs, incontestablement des génies !

Dehors novembre - I

Novembre, c'est l'hiver en Bretagne. La pluie, le froid qui vous glace les os, le jour qui ne se lève pas, qui se couche trop tôt. Les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle et le jour du souvenir, tout en novembre rappelle que nous sommes éphémères. Et novembre dure qu'à la première neige, celle qui apporte enfin un peu de lumière. Pour nous aider à mettre dehors novembre, je vous propose un plaisir par semaine jusqu'à la neige. Le premier plaisir, et non le moindre : le retour à l'heure normale !!! Ce n'est pas tant le retour à la normalité qui vaut le plaisir, mais cette heure de plus que l'on a pour dormir. (Parents de jeunes enfants, tant pis pour vous ! HA!HA!HA!)