Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du janvier, 2009

Pas dans ma cour

Non Jeff , t'es pas tout seul. * * * C'est Stéphanie qui m'apprend cette nouvelle : Profondément ulcéré de voir la porte-parole de Québec solidaire Françoise David apparaître dans le chapitre consacré au féminisme d'un manuel scolaire du cours Éthique et culture religieuse, un animateur de radio de Québec incite les élèves qui l'utilisent en classe à déchirer la page où l'on peut voir sa photo. Il promet d'ailleurs de faire tirer un jeu vidéo Guitar Hero parmi ceux qui enverront ladite page à la station CJMF 93,3 FM. Le Devoir Késsé ça ? La liste des insipidités occupant les chaînes de radio et de télévision est longue, très longue. On aime ça. Ça détend. Pas besoin de penser, ça relaxe. Ça fait rire. Parce qu'on aime ça rire. Excepté qu'ici, ce n'est pas drôle. Je laisse mes amis blogueurs vous parler de misogynie . Je préfère vous parler ici d'éducation. Cet animateur, adulte, encourage les jeu

La faim justifie les moyens

Le système d’éducation, comme le système de santé, se porte mal au Québec. On en parle moins sans doute parce qu’il fait moins de morts. Enfin, moins de morts directes. Du moins pour l’instant. Je parlais dans un récent billet des horaires de classe. Un détail. Un détail qui peut prendre une certaine importance, puisque, comme le soulignait Sylvain, l’heure du début des classes est souvent déterminée par le transport scolaire. Quand ce sont les autobus jaunes qui déterminent l’heure de la première cloche à l’école, c’est qu’on a perdu de vue le centre du motif. Hortensia nous parlait de la productivité des étudiants. Le mariage études-emploi est une normalité, une composition naturelle tellement importante qu’aux yeux des administrateurs, certainement pour « améliorer » les statistiques, la durée considérée normale pour obtenir un diplôme d’études collégiales (D.E.C.) au secteur pré-universitaire est de trois ans (le programme s’inscrit pourtant sur 4 sessions (2 ans)) et de 5

Les trois principaux défis du collégial

C'est un billet de Plotin qu'il faut lire absolument (tout comme l'ensemble de son blogue par ailleurs). Pour Plotin, les trois principaux défis sont : - L'approche programme - Le zèle des enseignants - Le renouveau technologique Après cette lecture, retournez lire Pas de temps à perdre de Hortensia . Et additionnez les deux billets et vous aurez un excellent aperçu du monde collégial. Maintenant la question à un million : Sont-ce les enseignants qui sont trop zélés ou les étudiants qui ne sont pas assez étudiants ? (Je serais bien curieuse de lire ce qu'en pensent les profs, mais aussi ce qu'en pensent les étudiants. Nick ? Félix ?)

L'horreur oups... l'horaire

Hortensia nous racontait ici comment dans son grand Cégep sont confectionnés les horaires : Mais j'ai la chance de travailler dans un gros cégep où nous sommes 45 profs de français. Au département, nous nous sommes donnés un système d'attribution des cours où nous avons la possibilité d'indiquer le moment où nous préférons enseigner (cours du matin, de milieu de journée ou de fin de journée). Les coordonnateurs essaient, dans la mesure du possible, de respecter nos préférences. En plus, nous avons accepté que soient prioritairement attribués les cours de milieu de journée aux parents qui ont de jeunes enfants (conciliation travail/famille). Évidemment, les cours du matin sont les moins populaires, alors j'ai pratiquement toujours mes cours à 8h, comme je le préfère. Quant aux étudiants, je comprends leur souffrance de se lever tôt, mais je préfère nettement les avoir le matin un peu endormis qu'en fin de journée quand ils ont déjà eu deux, voire trois autres cour

Bella luna

Comme c'est l'année de l'astronomie, d'abord, un peu d'histoire. Qui a dit que le clair de lune ne pouvait pas être surprenant ? Saviez-vous que chaque pleine lune porte un nom ? Janvier, la pleine lune du loup. On la dit utile pour le commencement et la conclusion. Le temps idéal pour "flusher" les mauvaises habitudes et en commencer de nouvelle. Février, la lune de la tempête, quand le malheur nous rend plus forts. Mars, la lune chaste ! Idéal pour essayer de nouvelle chose, car comme le dit le proverbe arabe : Celui qui reste chaste et meurt d'amour, meurt martyr. Avril, la lune rose. Celle de la renaissance. Mai, la lune des fleurs, le temps de raviver les passions. Juin, la lune des amoureux que les Algonquins appelleraient lune des fraises. Ramasser des fraises en amoureux à la pleine lune... prenez garde, les filles, à votre joli petit panier. Juillet, la lune des foudres. Le temps de faire le plein d'énergie. Août,

Quand jongler n'est pas synonyme de réfléchir

. Cette session, j'avais deux étudiants de Génie électrique qui prenaient un malin à pratiquer leur jonglerie dans mes cours... et à échapper leur crayon... En général, quand ils arrivent au Cégep, les étudiants maîtrisent déjà cet art ! Je ne sais pas pourquoi, ce vidéo m'a fait penser à eux...

Ébriété sans alcool

' Pour ne pas cogner des clous sur l'ennuyante 417 ce matin, j'écoutais Radio-Canada. Christiane Charette y recevait le pneumologue Pierre Mayer pour discuter des troubles du sommeil. Parlons-en du sommeil ! Je connais la cause puisque je suis très cartésienne dans le dodo ! De santé fragile, René Descartes a eu toute sa vie le privilège de pouvoir vivre dans son fuseau horaire personnel, c'est-à-dire de sortir du lit à une heure décente soit jamais avant 11 heures. Hélas, il répond à l'invitation de Catherine de Suède qui l'oblige à lui donner des leçons à 5 heures du matin. Quel vice caché ! Dans le froid, l'obscurité du nord l'hiver, épuisé par le décalage horaire imposé, il y reste à peine 5 mois, attrape un vilain rhume qui se transforme en pneumonie et meurt. Le manque de sommeil peut être mortel. D'accord, rien pour vous convaincre, cette histoire s'est tout de même déroulé en 1650. Mais aujourd'hui, en 2009, voici ce que A

Proposition 2009

"Minuit pile, félicitations, vous êtes les parents du bébé de l'année !" Confettis, cadeaux, coupons rabais, camions de couches jetables et de lait mélaminé, puis... "Oups... oh nous sommes désolés, 2008 a une seconde de plus, votre enfant n'est pas le premier bébé de l'année 2009, mais le dernier de 2008. Meilleure chance la prochaine fois." Un jour, il faudra m'expliquer c'est quoi l'idée d'accoucher en se synchronisant sur le décompte du Bye Bye. M'enfin... Il me semble pourtant que l'année 2009 est arrivée trop rapidement. Aussi, pour ce premier billet, je tiens à vous offrir, quoiqu'un peu tardivement, tous mes voeux de santé et de paix. Je pense que l'année sera difficile, mais qu'une ère de changements importants se prépare. Réveillons la horde, je l'entends qui l'implore Attachons les épaves aux vessies des baleines. Nous serons les premiers à goûter aux amandes Traversons, traversons, am