Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du mars, 2021

Erreur systématique

D'un échantillon de 30 personnes ayant admis avoir déjà joué à la roulette russe, 100% était encore vivantes.   Nous pouvons donc conclure que jouer à la roulette russe est tout à fait sécuritaire.   Comme on dit dans les Maritimes : " Use ta brain. " 

AstraZeneca contre le docteur Raoult

 2020 aurait été une magnifique année de la statistique. D'abord, le début du confinement a permis de découvrir de nouveaux talents.  Parallèlement à la fabrication du pain maison et aux tartelettes portugaises, plusieurs se sont mis à compiler les données pour guetter la libération par l'aplatissement de la courbe.   On a vu souvent des merveilles de représentations graphiques dont celle-ci, virale à en croire Andrew D'Amours et voulant démontrer à quel point le Québec contrôlait bien la pandémie comparativement au Canada.  À ce compte, on aurait pu ajouter la courbe du pire CHSLD.  Avouez que vous la voyez bien ne jamais dépasser la courbe orange du Québec, n'est-ce pas ?    Puis est arrivé la confusion... masques inutiles, masques obligatoires, la ministre McCann qui parle dans les premiers jours du confinement d'un médicament possible et peu onéreux, puis silence, on compte les personnes contaminées, hélas les décès, trop de décès.  Le virus fait sauter les

Dans l'bon vieux temps ça se passait de même...

       Mon grand-père disait : Dans mon temps, beau temps mauvais temps, on marchait 4 milles à pied pour aller à l'école.    Je dirai sans doute à mes petits-enfants : Dans mon temps, on faisait une heure de transport pour nous rendre à l'école et une autre heure pour en revenir.  Les autobus étaient bondés, les stationnements pleins.    Cette impression de devenir une antiquité ! Source de la photo : History of Hammond

Elle s'appelait Serge !

  Acte I   C’est l’histoire d’une étudiante. Elle s’appelait Serge.   Depuis toujours, elle est Bianca.   Du lundi au lundi et de midi à midi, on l’appelle Serge.   Maintenant, elle a la certitude d’être Bianca.   En prenant son courage à deux mains, elle en a parlé à ses parents.   Désormais, elle a envie qu’on la reconnaisse comme Bianca.   Le Cégep arrive.   Pour elle, c’est le début d’un temps nouveau.   Mais voilà, sur sa carte d’autobus, elle s’appelle Serge.   Quand on prend les présences, malgré sa jupe et ses bretelles spaghetti, elle doit répondre « présente » quand on l’appelle Serge.   Quel vestiaire choisir, quelles toilettes choisir quand on s’appelle Serge, mais qu’on est Bianca ?     Ce récit m’a touchée.   J’enseigne dans des techniques où l’autre sexe est trop rare.   Chapeau les filles ! Mais voulez-vous que je vous appelle Serge ?   Acte II   Conférence de Dominique Dubuc lors du colloque de l’AQPC à Rimouski en 2019.    Bien sûr, les Serge qu

Ça pue...

Onde de choc ce matin dans le monde de l'éducation : un de ses chercheurs très connus a été arrêté, accusé d'avoir commis des actes criminelles.  Dans la liste des commentaires que cette nouvelle a suscités, celui-ci : On va devoir mettre à l'index toutes ses recherches et arrêter de les appliquer. La remarque porte à réfléchir. Qui oserait par exemple en médecine citer les travaux du docteur Mengele ? Il n'en demeure pas moins que les expériences médicales des camps nazis, aussi effroyables furent-elles, n'étaient toutes dénuées de valeur scientifique. Mais comment inscrire comme référence une personne ignoble sans souiller par la même occasion son propre ouvrage ? Il y a quelques années (je pourrais même écrire il y a longtemps... comme le temps passe trop vite), j'enseignais l'histoire des mathématiques à un groupe d'étudiants dont deux musulmanes très rigoureuses.  Bien sûr, un grand chapitre de mon cours était consacré à la naissance de l'islam,