Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du septembre, 2012

Cégep : Leçon de vie

Ce texte de mon collègue Guy Ferland a été publié dans La Presse .  Ceux qui côtoient nos jeunes le savent, mais ceux qui n'ont pas notre privilège mérite qu'on leur rappelle ce que font nos jeunes au Cégep en 2012. Il est 7h45, un samedi matin de septembre. Des milliers de jeunes, de 17 à 21 ans, se pressent aux portes du cégep, un sac sur le dos ou des livres à la main. Ils sont beaux, pleins d'entrain et résignés à assister à des cours par une belle matinée de week-end. Quel courage! La plupart d'entre eux n'ont pas pris part aux manifestations. Ils ont appuyé la grève ou non. Mais ils sont solidaires, sans réelle rancune, les uns envers les autres. Pas d'affrontements entre les verts et les rouges. Encore une fois, les jeunes nous donnent une leçon de vie et de démocratie. Plusieurs commentateurs auraient aimé qu'il y ait de la bisbille, des escarmouches et peut-être même de la violence à la reprise des cours dans les cégeps e

Mathématiques secondaires

Il est assez réconfortant, lorsque l'on s'insurge contre le programme de mathématique du secondaire, de constater que l'on n'a pas tout à fait tort. En début de session, j'ai demandé à mes étudiants de dessiner comment ils voyaient un cours de mathématique.  Les résultats sont chaque fois assez tristes, mais cette session, alors que tous mes étudiants proviennent du renouveau pédagogique, la tendance est claire. Il ne faut pas de longues études de psychologie pour réaliser que les mathématiques noient dans une mer d'incompréhension, de formules, de recettes à appliquer et que les cours se résument à des exposés magistraux. Triste, triste, triste. Mais où est le renouveau ? Où est ne serait-ce que l'ombre d'un peu de plaisir à faire des mathématiques ? Quel gaspillage.

Statistiques éthiques

Lionel, 65 ans, fumeur sédentaire, se présente à l'urgence avec des problèmes cardiaques.  Il doit être opéré d'urgence. Léonie, 87 ans, arrive à l'urgence avec une hanche fracturée.  Elle doit être opérée d'urgence. Nicholas, 21 ans, polytraumatisé, arrive à l'urgence avec poumons perforés, moelle épinière sectionné.  Il doit être opéré d'urgence. Une seule chirurgie peut être faite. Donner la procédure permettant de déterminer qui devrait être opéré. Que croyez-vous qu'ont répondu à cette question des jeunes de 20 ans ? Que répondriez-vous ?

Point de G

Exception faite des groupes d'étudiants que l'on a rencontrés auparavant, on se présente à la première rencontre de nos nouveaux groupes avec un gros point G. G pour généralité.  Les grands postulats.  D'aucuns diraient «préjugés». On fait le point sur ces étudiants à qui s'adresse le cours, sans les connaître, sur des généralités. Au fur et à mesure que la dynamique du groupe s'installe, le P (situation particulière) vient donner de la couleur et modeler le G, en ajoutant des exceptions à la règle, en changeant la règle. Nous planifions nos cours avant de rencontrer nos groupes.  Enfin, le verbe « planifier » prend un sens différent ici d'une personne à l'autre.  Certains de mes collègues ne se sentent prêts à rencontrer leurs groupes que lorsque le contenu et les supports de leurs cours sont prêts jusqu'à la mi-session.  D'autres commenceront la session en n'ayant en tête que la planification des grandes étapes du cours notées au plan de

La majorité silencieuse

Aujourd'hui, c'est jour d'élection au Québec. Crashcourse pour nos lecteurs étrangers qui ne connaissent rien à notre système électoral : - Il y a 20 partis politiques au Québec. - La carte du Québec est partitionnée en 125 circonscriptions. Dans chacune d'entre elles, les représentants des partis politiques se présentent. Il est possible que certains partis n'aient pas de représentant dans certaines circonscriptions. - Le jour de l'élection (ou par anticipation), la population est appelée à voter, c'est-à-dire à choisir le représentant (et par conséquent son parti) ou le parti (et par conséquent son représentant) de sa circonscription. - Le soir de l'élection, les votes sont compilés et sont élus députés dans chacune des circonscriptions le représentant ayant reçu le plus de votes. - Le gouvernement au pouvoir est ensuite composé du parti ayant élu le plus de députés. Le chef de ce parti (habituellement élu) devient premier ministre et