Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du février, 2011

1+1 = 1

Il était une fois, dans une petite école de rang, une institutrice appelée Alice, qui était fort appréciée de ses élèves. En effet, tous les lundis, elle donnait congé à ses élèves en avant-midi. Les mercredis midi, elle leur offrait un dessert. Les vendredis, l'école se terminait à midi. Rien à voir avec toutes ces institutrices des autres écoles qui, elles, se plaignaient de manquer de temps et d'imagination pour couvrir tout le programme du ministère de l'Instruction publique et qui pour compenser bourraient les enfants de travaux et de devoirs à faire à la maison. Un jour, Alice tomba malade. On crut d'abord qu'il s'agissait d'un rhume, d'une grippe, mais la toux ne la lâchait pas. Elle annula ses cours pendant deux semaines. Puis, son état de santé se détériora tant qu'elle dut accepter de se faire remplacer : une place l'attendait au sanatorium. Comme la remplaçante ne pouvait pas arriver avant deux jours, c'est Berthe, une an

C'est nous bis !

Quelques étudiants du programme de Sciences Lettres et Arts ont préparé leur projet d'intégration en Tunisie. Ce programme touche à tout, chaque cohorte travaille un thème pendant toute sa formation et le projet vise à clore ce thème en y touchant plusieurs aspects : histoire, art, sciences, culture, philosophie... Les troubles politiques du pays ont obligé les étudiants à rester à l'hôtel les derniers jours du voyage, mais heureusement, comme en témoigne le montage vidéo des étudiants, ils ont eu le temps de goûter au pays. De ces voyages qui forment la jeunesse !

Prise du jour

Un robot contrôlé par une manette de wii

C'est dans ma classe que ça se passe ! Et bien que le programme est des plus intéressants, on doit faire le constat qu'on manque atrocement d'étudiants... Faites-nous connaître !

Citation célèbre

Comme ça fait 5 jours que je me crache les poumons, que je me nourris aux gélules contre le rhume et la grippe et que je bois des litres de codéine sans en voir les moindres effets, découragée de ne pouvoir rejoindre un médecin, à bout de souffle, je me décide après une quinte de toux mi-noyade mi-étouffement à composer le 811 dans l'espoir de trouver une craque dans notre système de santé visiblement plus congestionné que moi. - Bon, me dit l'infirmière d'Info-Santé, si vous me le permettez, on va maintenant faire le point sur votre état pour que je puisse mieux vous conseiller. Premièrement, êtes-vous pâle ? - Euh... je ne sais pas... non... - Êtes-vous lucide ? - ... Peut-on être assez lucide pour s'apercevoir qu'on n'est plus lucide ? Enfin, je pose la question, mais je persiste tout de même à douter de ma lucidité.

Boîte vocale

La moitié de la moitié de la moitié, qu'est-ce que c'est ?

' N'est-ce pas que c'est facile ?