Passer au contenu principal

Elle s'appelait Serge !

 

Acte I

 

C’est l’histoire d’une étudiante.

Elle s’appelait Serge.  Depuis toujours, elle est Bianca.  Du lundi au lundi et de midi à midi, on l’appelle Serge.  Maintenant, elle a la certitude d’être Bianca.  En prenant son courage à deux mains, elle en a parlé à ses parents.  Désormais, elle a envie qu’on la reconnaisse comme Bianca.  Le Cégep arrive.  Pour elle, c’est le début d’un temps nouveau.  Mais voilà, sur sa carte d’autobus, elle s’appelle Serge.  Quand on prend les présences, malgré sa jupe et ses bretelles spaghetti, elle doit répondre « présente » quand on l’appelle Serge.  Quel vestiaire choisir, quelles toilettes choisir quand on s’appelle Serge, mais qu’on est Bianca ? 

 

Ce récit m’a touchée.  J’enseigne dans des techniques où l’autre sexe est trop rare.  Chapeau les filles ! Mais voulez-vous que je vous appelle Serge ?

 

Acte II

 

Conférence de Dominique Dubuc lors du colloque de l’AQPC à Rimouski en 2019.  

Bien sûr, les Serge qui sont des Bianca ou vice versa sont rares (moins de 0,01 %).  Cependant, ils sont de plus en plus nombreux les étudiants avec une liste de prénoms, je ne peux pas croire qu’ils les utilisent tous.  Obou Yuneth Abuja Yemina : lequel choisir ? Robert préfère-t-il qu’on l’appelle Bob ou en sera-t-il insulté ? Samuel… on ose le "Sam" ? Je suis donc ressortie de cette conférence avec l’intention de demander lors de la première rencontre aux étudiants de se présenter en utilisant le prénom que nous devrions utiliser désormais.

 

Acte III

 

Ce qui devait arriver arriva. 

Première session, fraîchement sorti du secondaire, avec un sourire moqueur et le regard complice :
«Moi, mon nom c’est Chantal… »

Rires généralisés.

 

Une fausse bonne idée.

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Popboardz pour iPad

Une autre découverte de mon ami Jean-François. Popboardz est une simple application gratuite pour iPad.  Il s'agit en fait simplement d'un gestionnaire de contenu qui offre des fenêtres pouvant contenir des fichiers pdf, des documents, des vidéos, des images, des présentations, des sites Internet. Branché sur un projecteur, cette application permet de naviguer au cours d'une présentation selon les besoins de l'auditoire (ou les humeurs du présentateur). Cela reste bien magistral. Mais lorsque les étudiants s'emparent de cette application pour leur iPad, cela devient intéressant. Mikael a téléchargé l'application.  Il s'est présenté au cours avec dans une première fenêtre de l'application les notes de cours, dans l'autre la vidéo explicative des processus de résolution, dans l'autre la description de la tâche, dans l'autre une photo du tableau qu'il avait prise au cours précédent après avoir demandé des explications p

Arrimage difficile

"Avancez en arrière." Avec l'arrivée des réformés au Cégep, le MELS a décidé que c'était le tour du Cégep de se faire pousser dans sa "logique" du renouveau en moulant nos cours de mise à niveau non pas aux programmes vers lesquels ils mènent, mais en cohérence avec le programme du secondaire. Le Renouveau, en théorie On commence à apprivoiser les trois nouveaux profils mathématiques au secondaire : CST (Culture, société et technologie) : Axé sur la vie sociale, ce profil fera davantage appel à la statistique et aux mathématiques discrètes. On veut préparer les élèves à poursuivre dans le domaine des arts, de la communication ou des sciences humaines et sociales. TS (Technico-sciences) : Pour les « bidouilleux », les manuels, les ingénieux, ce profil met l’accent sur les études de cas, l’aptitude à repérer les erreurs, à établir des diagnostics, à dégager des processus mathématiques liés au fonctionnement ou à l’utilisation d’instruments liés à certa

Nombre curieux

Il y a quelques jours, nous recevions le Congrès de l'Association mathématique du Québec.  Lors de l'un des ateliers, Christian Côté présentait un nombre assez curieux pour qu'il plaise à mon collègue Pierre-Luc et qu'il me charme à son tour. Il se présente sous forme d'énigme. Est-il possible qu'un nombre irrationnel élevé à une puissance irrationnelle donne un nombre rationnel ? Nombre rationnel : Nombre pouvant s'écrire comme le rapport de deux entiers (une fraction quoi). Nombre irrationnel : Nombre qui n'est pas rationnel.  Dâh.  Les irrationnels les plus célèbres sont e, π, √2.