Passer au contenu principal

Le plus grand inconvénient de Moodle

Pendant que je passais l'après-midi à répondre aux questions des étudiants, voici ce qui se passait sur Moodle :



Au total pour l'après-midi : 65 messages publiés sur le forum de Moodle.
L'examen final est vendredi.
Les questions continueront de pleuvoir toute la soirée.
Et il en sera ainsi jusqu'à l'examen.

Heureusement, comme j'ai activé le forum de la session dernière, les problèmes les plus difficiles ont déjà leur solution.

Heureusement, comme les étudiants travaillent leurs exercices avec Moodle actif, certains répondent à leurs amis sur le forum...

Malheureusement, ils ne sont pas encore assez nombreux à oser le faire. J'ai tenté de les laisser mijoter, mais ça ne donne pas grand chose. Je crois que si l'on arrivait à tisser des liens encore plus forts entre eux, ils se donneraient droit à l'erreur et se permettraient de discuter des solutions apportées.

La façon idéale de répondre aux étudiants est sans aucun doute celle que prend mon collègue François avec qui j'ai eu le privilège de cohabiter des sites de cours. Quand un étudiant pose une question, il le prend, le place dans l'angle de la solution souvent en précisant des termes ou des concepts et le laisse aller avec un "comment procède-t-on alors ?" ou un "et après ? Je te laisse continuer". Cette façon de faire permet à l'étudiant d'apprendre en n'ayant pas tout cuit la solution dans le bec. Hélas, quand il est bien bloqué, il revient avec d'autres questions sur le même point ou des "non je ne sais pas quoi faire ensuite", alors... ça multiplie les messages ! D'où l'avantage de travailler à au moins deux profs...

Je retourne à mes 65 questions !!!

(Je vous laisse deviner l'an dernier combien nous en avions...)

Commentaires

Tchuvak a dit…
Je connais pas Moodle (!) mais ça semble être intéressant. Comment ce service est-il implanté dans votre cégep? Est-ce une initiative départementale ou bien institutionnelle?
Pourquoi moodle en particulier vs d'autres plateforme de e-learning?
Missmath a dit…
Чувак,

ceci devrait répondre à tes questions.

De plus en plus de cégeps et la majorité des universités québécoises utilisent maintenant Moodle comme plate-forme.
M'sieur SVP a dit…
Pour limiter le volume de questions et persévérer dans la démarche de ton collègue pourquoi ne pas rédiger une FAQ sur la base de TRUCs ?
Missmath a dit…
Le fichier pdf se trouve plutôt ici . L'idée n'est pas bête. Il est trop tard pour ce cours-ci, mais je repars en neuf (ben oui, pourquoi !??!) la session prochaine, alors c'est à considérer.

Messages les plus consultés de ce blogue

Popboardz pour iPad

Une autre découverte de mon ami Jean-François. Popboardz est une simple application gratuite pour iPad.  Il s'agit en fait simplement d'un gestionnaire de contenu qui offre des fenêtres pouvant contenir des fichiers pdf, des documents, des vidéos, des images, des présentations, des sites Internet. Branché sur un projecteur, cette application permet de naviguer au cours d'une présentation selon les besoins de l'auditoire (ou les humeurs du présentateur). Cela reste bien magistral. Mais lorsque les étudiants s'emparent de cette application pour leur iPad, cela devient intéressant. Mikael a téléchargé l'application.  Il s'est présenté au cours avec dans une première fenêtre de l'application les notes de cours, dans l'autre la vidéo explicative des processus de résolution, dans l'autre la description de la tâche, dans l'autre une photo du tableau qu'il avait prise au cours précédent après avoir demandé des explications p

Arrimage difficile

"Avancez en arrière." Avec l'arrivée des réformés au Cégep, le MELS a décidé que c'était le tour du Cégep de se faire pousser dans sa "logique" du renouveau en moulant nos cours de mise à niveau non pas aux programmes vers lesquels ils mènent, mais en cohérence avec le programme du secondaire. Le Renouveau, en théorie On commence à apprivoiser les trois nouveaux profils mathématiques au secondaire : CST (Culture, société et technologie) : Axé sur la vie sociale, ce profil fera davantage appel à la statistique et aux mathématiques discrètes. On veut préparer les élèves à poursuivre dans le domaine des arts, de la communication ou des sciences humaines et sociales. TS (Technico-sciences) : Pour les « bidouilleux », les manuels, les ingénieux, ce profil met l’accent sur les études de cas, l’aptitude à repérer les erreurs, à établir des diagnostics, à dégager des processus mathématiques liés au fonctionnement ou à l’utilisation d’instruments liés à certa

Nombre curieux

Il y a quelques jours, nous recevions le Congrès de l'Association mathématique du Québec.  Lors de l'un des ateliers, Christian Côté présentait un nombre assez curieux pour qu'il plaise à mon collègue Pierre-Luc et qu'il me charme à son tour. Il se présente sous forme d'énigme. Est-il possible qu'un nombre irrationnel élevé à une puissance irrationnelle donne un nombre rationnel ? Nombre rationnel : Nombre pouvant s'écrire comme le rapport de deux entiers (une fraction quoi). Nombre irrationnel : Nombre qui n'est pas rationnel.  Dâh.  Les irrationnels les plus célèbres sont e, π, √2.