Passer au contenu principal

Grand 2008 à tous

Comme j'arrive un peu tard pour les voeux du nouvel an (je n'y peux rien, mon rythme cirdadien est réglé sur le fuseau horaire des Marquises), je ne vous souhaiterai pas la santé que tout le monde au monde vous a déjà souhaitée.

"Quand on a la santé, ma petite fille, le reste suit", me dit ma maman chaque année. Elle a raison.

Je nous souhaite plutôt la richesse.

Lisez-moi bien. Je ne vous souhaite pas de devenir riche, d'arrêter de travailler, d'avoir une grosse cabane au bord d'un lac privé, la résidence dans le sud avec domestiques, la voiture sport, les chirurgies plastiques et tout le tralala. Je nous souhaite la richesse. À nous tous. La richesse collective. Celle qui permettrait à tous d'avoir accès au lac, de vivre dans le sud autrement qu'en y étant toujours le domestique ou le mendiant, celle qui ferait que les ressources en éducation permettraient à tous ses intervenants comme aux étudiants de faire le travail comme il faut, celle qui permettrait à tous les enfants de déjeuner le matin avant d'aller à l'école, celle qui permettrait de mieux éduquer la population qui ne va plus à l'école, celle qui donnerait des ressources pour la prévention, celle qui permettrait aux gens d'avoir du temps pour vivre, pour socialiser, pour construire, pour s'épanouir, celle qui, finalement, permettrait aux gens d'être en santé.

On vous souhaite d'être du bon bord de l'inéquation, je nous souhaite l'égalité.

À ceci, vous direz que voilà un souhait de matheuse. Pas réaliste. Pffffff...
Par définition, un souhait, c'est... un souhait, pardi !



Pour tout ceux qui vivent sous le calendrier grégorien (ben oui, il y a d'autres calendriers !), 2008 sera une grande année.

Numérologiquement, 2+0+0+8 = 10, 1+0 = 1 : 2008 sera l'année du renouveau, de la renaissance. M'enfin, Rhonda Byrne vous dirait qu'il suffit d'en être convaincu pour que ce soit le cas...

Mais je vais vous dévoiler le vrai secret.

Regardez :



C'est un doigt qui pointe deux symboles d'infini. Que vos horizons s'étendent à l'infini, que votre être s'élève à l'infini.

Je vous souhaite un grand 2008, un 2008 qui tend vers l'infini.

Commentaires

Anonyme a dit…
Bonne année à toi
Nick a dit…
Bonne année!!!
Sylvain a dit…
Un souhait infiniment agréable :-)

Bonne année à toi aussi !
Anonyme a dit…
BONNE ANNEE un peu en retard ^^.Magnifique explication de 2008 !!

Messages les plus consultés de ce blogue

Popboardz pour iPad

Une autre découverte de mon ami Jean-François. Popboardz est une simple application gratuite pour iPad.  Il s'agit en fait simplement d'un gestionnaire de contenu qui offre des fenêtres pouvant contenir des fichiers pdf, des documents, des vidéos, des images, des présentations, des sites Internet. Branché sur un projecteur, cette application permet de naviguer au cours d'une présentation selon les besoins de l'auditoire (ou les humeurs du présentateur). Cela reste bien magistral. Mais lorsque les étudiants s'emparent de cette application pour leur iPad, cela devient intéressant. Mikael a téléchargé l'application.  Il s'est présenté au cours avec dans une première fenêtre de l'application les notes de cours, dans l'autre la vidéo explicative des processus de résolution, dans l'autre la description de la tâche, dans l'autre une photo du tableau qu'il avait prise au cours précédent après avoir demandé des explications p

Nombre curieux

Il y a quelques jours, nous recevions le Congrès de l'Association mathématique du Québec.  Lors de l'un des ateliers, Christian Côté présentait un nombre assez curieux pour qu'il plaise à mon collègue Pierre-Luc et qu'il me charme à son tour. Il se présente sous forme d'énigme. Est-il possible qu'un nombre irrationnel élevé à une puissance irrationnelle donne un nombre rationnel ? Nombre rationnel : Nombre pouvant s'écrire comme le rapport de deux entiers (une fraction quoi). Nombre irrationnel : Nombre qui n'est pas rationnel.  Dâh.  Les irrationnels les plus célèbres sont e, π, √2.

Mathématiques inutiles

À quoi servent les mathématiques que nous apprenons à l’école ? La question est tout simplement brutale. Au tout début de ma carrière, il y a quelques centaines d’année, j’ai lu un livre fort intéressant dont je n’ai hélas gardé aucune référence. Dans mon souvenir, il avait été écrit par Stella Baruk et la couverture était bleue !!! On y décrivait le mathématicien comme un schizophrène et on suggérait aux élèves de décontenancer leurs professeurs de mathématique en leur demandant à quoi cette discipline servait dans la vraie vie. Or, le mathématicien vit dans sa réalité toute mathématique. Il voit des mathématiques partout. Tout est mathématique, même Dieu ! C'est Galilée qui disait que le livre de la nature est écrit par un mathématicien. Mais, dans les faits, concrètement, à quoi ça sert ? Bien sûr, rares sont les recherches en sciences qui ne s’appuient pas sur des modélisations mathématiques. La mathématique devient l’outil par excellence pour la description,